4 conseils pour bien choisir votre van ou votre fourgon aménagé

4 conseils pour bien choisir votre van ou votre fourgon aménagé

La crise sanitaire liée à la Covid-19 a eu de nombreuses conséquences sur nos modes de vie. Mais elle a eu une conséquence à la fois logique et un peu inattendue : de nombreux français ont fait l'acquisition de camping-cars ou de vans aménagés de façon à échapper aux risques de contamination dans les résidences de vacances, hôtels et locations privées. Si vous faites partie de ces personnes désireuses de vous "isoler" ou si vous souhaitez tout simplement profiter d'une certaine liberté de mouvement, voici quelques conseils pour vous aider dans la recherche de votre future résidence de vacances roulante...

 

Le choix de la taille

Des vans et fourgons aménagés, il y en a de toutes les tailles. Il faut savoir qu'un simple Renault Trafic mesure près de 5 mètres de long en configuration courte (L1H1). S'il s'agit déjà d'un gabarit relativement imposant, on peut facilement atteindre des longueurs de près de 7 mètres. Votre choix dépend de votre aptitude à conduire un engin de taille conséquente et de votre envie de profiter d'un espace accueillant à bord. Tout dépend également de votre lieu de vacances car difficile de faire évoluer un van de grande taille en montagne par exemple. 

 

Le choix de l'aménagement intérieur

Si un camping-car se montre souvent plus confortable et dispose d'aménagements bien spécifiques et ergonomiques, un fourgon aménagé peut se montrer moins agréable et fonctionnel. Mais pour autant, on peut facilement trouver un minimum de confort au sens large du terme dans un "simple" van.
Pour cela, il convient de vérifier notamment le couchage. Celui-ci s'obtient souvent en transformant une banquette mais encore faut-il que la manipulation soit facile et rapide. Voilà un premier point à vérifier. Bien entendu, comme vous le feriez pour le matelas de votre lit habituel, il est conseillé de tester avant l'achat le confort du ou des matelas présents à bord. Si ces derniers ne présentent pas un confort suffisant, mieux vaut alors investir quelques certaines d'euros pour en acheter de nouveaux car vous regretterez rapidement d'avoir fait des économies sur ce type de dépenses. Pour en savoir plus, n'hésitez pas à consulter cet article sur le blog CLC loisirs.
Pour le reste, il est préférable de jeter un œil au coin cuisine et aux sanitaires. Le premier doit être suffisamment vaste pour être utilisable à 100 % même si bien entendu il est difficile de trouver autant d'espace et de praticité qu'à la maison. Pour les seconds, privilégiez des toilettes avec suffisamment de volume car c'est souvent le point faible. Même chose pour le coin douche qui sera difficilement exploitable s'il est trop exigu.

 

Le choix de la motorisation

C'est un point que l'on oublie souvent : le choix de la motorisation. Pour un véhicule aussi imposant, le diesel s'impose logiquement. Reste à trouver le meilleur moteur, dans tous les cas, celui qui correspond à vos besoins. Tous les blocs proposés disposent de cylindrées suffisantes ce qui permet de disposer d'un couple acceptable dans la majorité des situations même pour les versions les plus modestes. Mais si vous évoluez souvent sur autoroutes et/ou en montagne, il est préférable de choisir un moteur d'au moins 130 voire 150 chevaux, la recommandation est d'autant plus justifiée si votre van présente un gabarit et par conséquent un poids importants. 
Enfin, sachez que le fait de choisir un moteur de puissance suffisante n'aura aucun impact sur la consommation car ce dernier sera moins sollicité qu'un moteur moins puissant, tout en offrant un niveau de performances appréciable au quotidien.

 

Le prix

Il est difficile de vous conseiller sur le prix de votre future acquisition. D'une manière générale, le tarif va dépendre de ce que vous recherchez. Le gabarit, le moteur, le niveau de présentation, le choix des aménagements intérieurs, voilà autant de paramètres qui vont avoir un impact sur la note globale.
Réputés moins chers que les camping-cars, les vans et fourgons aménagés neufs se négocient à un peu moins de 40 000 € en tarifs de base. Ces derniers peuvent rapidement s'envoler jusqu'à atteindre les 70 000 voire 80 000 €.
Sur le marché de l'occasion, on en trouve à tous les prix. Mais attention à l'état général de la carrosserie, de la mécanique et de l'intérieur. Même si ce sont des véhicules qui roulent en moyenne assez peu, il est vivement conseillé de vérifier si l'entretien a été régulièrement effectué, comme vous le feriez pour l'achat d'une voiture notamment.

 

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article