Le décalaminage à l'hydrogène, vous connaissez ?

Le décalaminage à l'hydrogène, vous connaissez ?

Sur Essais Autos, on aime de temps en temps vous faire découvrir des technologies utiles au quotidien. Aujourd'hui, nous allons nous intéresser au décalaminage à l'hydrogène. 


La décalaminage à l'hydrogène, c'est quoi ?

Avant d'évoquer cette technique, parlons tout d'abord de la cause du problème : tous les moteurs thermiques (diesel, essence, hybride également...) s'encrassent au fil du temps. La calamine, sorte de suie que l'on pourrait comparer à celle que l'on rencontre dans les cheminées, se dépose sur les parois de votre moteur. C'est un problème inéluctable dont tous les blocs finissent pas souffrir à terme. Les conséquences ne sont pas anodines : augmentation de la consommation, de la pollution et une baisse de rendement qui se traduit par une diminution des performances. 
Si comme moi, vous ne connaissiez pas le principe du décalaminage hydrogène, voici un résumé rapide : afin d'éliminer la calamine, le professionnel injecte à l'intérieur du moteur tournant de l'hydrogène dont la fonction est de dissocier les molécules de carbone des autres molécules. Cette technologie propre et sans risque pour votre motorisation agit comme un élément nettoyant à la fois original et naturel. A la suite de cette réaction chimique, la calamine se décolle des pièces maîtresses et s'évacue de façon normale parmi les gaz d'échappement du véhicule. Votre voiture retrouve ainsi son niveau de consommations d'origine mais également un niveau de pollution plus en phase avec les normes strictes actuelles.

 

Pourquoi avoir recours au nettoyage à l'hydrogène ?

La réforme du contrôle technique menée en 2018 a profondément renforcé les normes antipollution. Les véhicules polluants sont plus fortement sanctionnés. Pour éviter tout risque de contrevisite, il est fortement conseillé de réaliser un nettoyage complet du moteur avant cette échéance inévitable. Si certains professionnels recommandent d'effectuer l'opération tous les 20 000 km, il semble plus réaliste et raisonnable de le faire tous les 50 000 km.

Le décalaminage à l'hydrogène, vous connaissez ?

Combien ça coûte ?

En parcourant les sites internet spécialisés, on voit fréquemment des prix de base aux alentours de 70 €. En réalité, les tarifs sont souvent plus élevés. Comptez entre 100 et 150 € pour un véhicule diesel. L'opération ne demande que quelques minutes mais l'achat de l'hydrogène et celui d'une station dédiée sont responsables des tarifs pratiqués.

 

Les alternatives

Pour nettoyer un moteur, hormis le recours à l'hydrogène, il est également possible de faire appel à des nettoyants chimiques qui sont versés dans le réservoir pour être mélangés au carburant et injectés au sein du moteur. Si cette solution est moins coûteuse (comptez entre 30 et 50 € pour un produit grand public), son efficacité n'est pas toujours parfaite et certaines pièces comme les injecteurs peuvent demeurer encrassés.
Autre possibilité, le nettoyage manuel. Mais dans ce cas, la tâche n'est pas aisée car il s'agit de démonter l'ensemble du moteur et de nettoyer les pièces une à une. Cela demande également d'avoir les compétences nécessaires pour effectuer l'opération car le recours à un professionnel serait bien trop onéreux, et la demande aurait certainement peu de chance d'aboutir devant le risque encouru par le professionnel si le moteur rencontrait la moindre défaillance après une telle intervention.

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article