Des assurances auto qui respectent vos valeurs ?

Des assurances auto qui respectent vos valeurs ?

Choisir une assurance qui respecte vos valeurs est absolument crucial. De nos jours, l'écologie est au cœur des priorités, ce qui pousse de très nombreuses compagnies d'assurances à revoir leur offre pour satisfaire une demande croissante de la part de ses clients.

Les assurances sont souvent pointées du doigt à cause de cotisations annuelles jugées comme trop élevée. Mais de très nombreux efforts sont faits dans ce sens pour diminuer la cotisation automobile, mais également pour faire un geste pour l'écologie. Il est parfaitement possible de concilier une baisse des dépenses énergétiques liées à la production de pièces neuves, une baisse des cotisations en se tournant vers le marché de l'occasion. N'hésitez pas à vérifier auprès de votre assureur qu'une remise puisse être appliquée suite à la période de confinement. Si pour vous l'écologie et les économies sont une priorité, n'hésitez pas à choisir une assurance qui soit en adéquation avec vos valeurs.

 

Le marché des pièces d'occasion

Les pièces détachées des véhicules représentent une facture importante en cas de réparation ou en cas de sinistre. Cela encourage l'augmentation des cotisations assurance, et vous vous retrouvez à payer beaucoup plus cher certains frais qui auraient pu être évités. En partant du constat que le nombre de sinistres autos ne cesse d'augmenter, le prix des pièces détachées a connu une hausse de plus de 30 % au cours de ces cinq dernières années. Résultat, cette hausse de prix est directement répercutée sur l'assurance automobile au niveau des primes. Cependant, certaines compagnies comme l'assurance auto MAIF se tournent vers le marché de l'occasion en privilégiant le recyclage avec des pièces qui sont encore totalement en état d'usage.

 

Des assurances auto qui respectent vos valeurs ?

Ceci n'est absolument pas un effet de mode, de très nombreux assureurs se tournent de plus en plus vers cette option pour inciter les assurés à privilégier le marché de l'occasion. Le montant des factures peut alors diminuer de l'ordre de 50 % pour des pièces d'une qualité équivalente. Non seulement le prix diminue, mais c'est un véritable geste écologique, car il est inutile de produire des pièces supplémentaires alors qu'elles ont déjà été produites et sont en parfait état de fonctionnement.

Cependant, toutes les pièces d'occasion concernant l'automobile ne peuvent pas être prises en compte. Lorsqu'il s'agit d'une pièce de sécurité, elle est directement exclue de ce dispositif. De plus, il s'agit d'une réglementation très stricte, les démolisseurs agréés sont les seuls professionnels autorisés à démanteler le véhicule afin de réutiliser les pièces. Mais auparavant, un contrôle spécifique et des tests doivent être menés pour garantir une sécurité optimale au cours de leur réutilisation.

 

Faire appel à un assureur qui utilise des pièces de seconde main

Bien évidemment pour les assurés, une baisse des factures est toujours une excellente nouvelle à accueillir. Mais c'est également une politique écologique en adéquation avec l'attente du grand public. Plutôt que de gaspiller inutilement du temps, des ressources et de l'énergie à produire des pièces qui n'ont pas lieu d'être, il est préférable de se tourner vers le marché de l'occasion pour trouver directement des pièces de très grande qualité qui seront prêtes à être réutilisées. Pour les assurés, l'avantage est également financier en enregistrant une baisse de la cotisation concernant l'assurance automobile. Rouler avec une assurance est obligatoire en France, mais face aux cotisations qui ne cessent de grimper, certaines personnes préfèrent faire l'impasse et prendre le risque de rouler sans être assurées.

En encourageant les pièces de réemploi, une diminution substantielle peut ainsi être enregistrée pour rouler en toute légalité. Autre avantage, des véhicules accidentés qui étaient automatiquement déclarés comme épaves, car le coût des réparations était supérieur au prix du véhicule. Mais étant donné que les véhicules peuvent maintenant être réparés à moindres frais, vous aurez la possibilité de conserver votre véhicule plutôt que celui-ci soit voué à la destruction. Encore une fois, cela vous évite d'être lésé tout en respectant les valeurs écologiques pour le bien-être de la planète. Lorsque des sociétaires possèdent une assurance au tiers, ils paieront directement moins cher lorsqu'ils commettent un accident responsable. En effet, ils ne seront pas directement remboursés par rapport aux dégâts que le véhicule a subis.

 

Une pratique qui se développe chez les assureurs

L'utilisation des pièces d'occasion se répand dans la filière automobile, mais également chez les assurances. Il s'agit d'un marché représentant plusieurs milliards d'euros et même si certaines barrières économiques sont encore présentes, il faut également lever les freins chez les assurés. En effet, certains assurés sont encore hostiles à l'utilisation de pièces d'occasion, car ils pensent que ces pièces ne sont pas suffisamment solides. Pourtant, de très nombreux tests et une réglementation très stricte sont respectés à la lettre pour s'assurer d'une conformité totale. Le résultat est sans appel chez les experts mécaniques et les carrossiers, le prix total de la facture diminue et il est également possible de sauver économiquement des véhicules jugés irréparables auparavant. Partant des nombreux avantages qu'offre la seconde main, les assureurs se mobilisent pour le pouvoir d'achat des assurés.

 

Des allègements de charges exceptionnelles après la crise du COVID-19

Dans la période très particulière de pandémie, certaines assurances offrent des réductions de primes automobiles pour les personnes qui ont subi le confinement. Étant donné que certaines activités économiques ont été arrêtées et le télétravail encouragé, l'utilisation du véhicule a été grandement diminuée. Il est stipulé dans le Code des assurances que l'assuré a droit en cas de diminution du risque en cours de contrat à une diminution du montant de la prime. C'est pourquoi certaines compagnies d'assurances n'hésitent pas à offrir une remise de plusieurs mois correspondant à la période de confinement. Il s'agit cependant de mesures exceptionnelles visant à encourager une remise sur les primes d'assurance automobile. Cette mesure est effectivement bien accueillie de la part des assurés qui ont pu subir une perte financière importante durant la crise du coronavirus.

 

Partager cet article

Commenter cet article