Comment bien acheter un véhicule d'occasion ?

Comment bien acheter un véhicule d'occasion ?

L'achat d'une voiture est toujours un événement important dans un foyer. Quel véhicule acheter ? Pour quelle utilisation ? A quel prix ? Opter pour un véhicule neuf est la solution la plus coûteuse mais aussi la plus simple car les interrogations et les risques sont bien moins nombreux. Car, lors de l'achat d'un véhicule d'occasion, un certain nombre de vérifications sont nécessaires pour être sûr de faire le bon choix. Les conseils ci-dessous sont là pour vous aider à ne pas vous tromper...

 

L'achat chez un professionnel ou chez un particulier ?

Pour faire simple, acheter un véhicule chez un professionnel est en principe gage de sécurité, non seulement parce que le véhicule en question a logiquement fait l'objet d'une révision complète avant la vente, mais également parce qu'une garantie plus ou moins large doit être proposée. Ceci dit, ce confort se paie dans la mesure où les tarifs pratiqués par les professionnels de l'automobile (garages ou concessionnaires) sont souvent plus élevés.

A l'opposé, si le prix est le critère principal, mieux vaut s'orienter vers le marché des particuliers. En contrepartie, aucune garantie n'est proposée et vous êtes livrés à vous-même. C'est parfois aussi le meilleur moyen pour acquérir un véhicule à moindre frais tout simplement parce qu'il est rare, peu demandé, obsolète ou bien pas très apprécié. Mais pour ne pas être victime d'une arnaque, mieux vaut prendre ses précautions.

 

Les précautions à prendre avant d'acheter un véhicule d'occasion

Première chose : examiner bien l'annonce. Une annonce bien rédigée, précise, avec des photos à l'appui, c'est déjà très rassurant. Ensuite, il ne faut pas hésiter à contacter le vendeur de vive voix. Là encore, vous pourrez vous faire une seconde opinion sur le sérieux de la personne. Si ces deux premières étapes se sont bien déroulées, la logique veut que vous vous rencontriez. Préférez un lieu neutre et passager, on ne sait jamais sur qui on tombe. Avant votre rencontre, renseignez-vous sur la fiabilité du véhicule en question et notez ses problèmes récurrents.

Par exemple, dans le cas d'un Nissan Qashqai d'occasion équipé du moteur essence 1.2 Dig-T 115 ch, il conviendrait de vérifier que son problème le plus connu a été réglé : en l'occurrence, sa tendance à surconsommer de l'huile. Profitez-en également pour vérifier la cote Argus du véhicule en question pour éventuellement négocier son prix en cas d'écart significatif. 

Lors du rendez-vous, n'hésitez pas à poser les questions habituelles, à savoir : combien y a-t-il eu de propriétaires ? Avez-vous eu un accident avec le véhicule ? Avez-vous été confronté à des pannes graves ? Pour quelle raison vendez-vous la voiture ? De quand date le dernier changement de la courroie de distribution (le cas échéant) ? Ne vous contentez pas de ses réponses. Demandez-lui les factures d'entretien et réparation et contrôlez le kilométrage inscrit sur la facture la plus récente pour vous assurer qu'il est cohérent avec celui présent sur le compteur.

Comment bien acheter un véhicule d'occasion ?

Dans un second temps, Il convient d'inspecter la voiture à l'extérieur mais aussi à l'intérieur. Regardez l'aspect de la carrosserie pour détecter d'éventuelles traces de rouille ou de réparation. Dans certains cas, cela peut être lié à un précédent accident non évoqué par le vendeur. Vérifiez également l'état des pneus et des optiques. A l'intérieur, un coup d’œil rapide sur l'aspect des sièges peut vous renseigner sur l'âge du véhicule. Une assise extrêmement molle ou très marquée sur une voiture qui a en apparence un faible kilométrage peut être suspect... Inspecter également les plastiques, la moquette et le toit.

Si tous ces contrôles s'avèrent concluants, il est temps de tester le véhicule sur route. Rien ne remplace un essai routier. L'idéal serait même de circuler en ville, sur route mais également sur autoroute pour vérifier le comportement de l'auto dans toutes les conditions. Mais comme il est difficile d'effectuer un essai routier aussi complet, un trajet sur route puis en ville suffisent généralement à détecter d'éventuelles anomalies. N'hésitez pas tester les freins, la boîte de vitesse et l'embrayage. Même chose avec le moteur qu'il ne faut pas hésiter à solliciter après qu'il ait atteint sa température normale de fonctionnement. Assurez-vous que ses performances sont conformes à sa puissance, qu'il réagit normalement et sans émettre de bruits suspects. Evidemment, regardez le tableau de bord au cours de l'essai pour vous assurer qu'aucun témoin ne s'allume. A la fin, il est conseillé d'ouvrir le capot pour contrôler le moteur. Il est bien entendu possible de le faire bien avant, mais un moteur chaud peut présenter des problèmes qu'il ne présente pas nécessairement à froid. 

Enfin, un conseil important pour terminer cette check-list : si vous n'y connaissez rien en mécanique ou en voiture en règle générale, il est préférable de vous faire accompagner par un proche qui maîtrise la question. En outre, s'il s'agit d'un professionnel qui est en mesure de monter la voiture sur un pont afin de vérifier son état mécanique, sautez sur l'occasion, c'est un vrai plus !

 

Les formalités à effectuer 

Vous avez conclu l'achat de votre nouvelle voiture, ça y est ! A ce moment-là, un certain nombre de documents doivent vous être remis par le vendeur. En premier lieu, la carte grise doit être barrée, signée, datée avec également la précision de l'heure afin de ne pas recevoir par la suite une amende qui ne vous concernerait pas. Un certificat de cession doit bien entendu être rempli ainsi que le procès-verbal du contrôle technique qui doit avoir moins de 6 mois. Enfin, demandez un certificat de non-gage, c'est plus sûr. 

Une fois ces formalités accomplies, il ne vous reste plus qu'à assurer le véhicule. Une démarche qui doit être faite absolument au moment où la carte grise est barrée et le certificat de cession signé car c'est à ce moment-là que vous devenez officiellement propriétaire du bien. 

Dernière étape, l'établissement de la nouvelle carte grise à votre nom. Une démarche qui se fait désormais en ligne.

 

En conclusion

Le fait d'acheter un véhicule d'occasion se passe en général très bien. Mais pour éviter un quelconque problème, mieux vaut suivre un certain nombre de recommandations, parmi lesquelles vérifier l'historique du véhicule et son état mécanique. Si vous vous demandez quelle est la meilleure période de l'année pour acheter une voiture d'occasion, le printemps et l'été sont des saisons plus clémentes et permettent de vérifier plus facilement l'état extérieur du véhicule.   

Partager cet article

Commenter cet article