Alfa Roméo Tonale : quand la marque au biscione trouve la bonne tonalité

Alfa Roméo Tonale : quand la marque au biscione trouve la bonne tonalité

Alfa Roméo est décidément très en forme ces derniers temps. Après avoir sorti la très réussie berline Guilia et le grand SUV Stelvio, la marque italienne a présenté un crossover plus petit lors du dernier salon de Genève en mars dernier. Présentation du premier crossover compact Alfa Roméo.

 

D'où vient son nom ?

Si les Giulia et Giulietta actuelles font référence à des modèles passés, le Stelvio est tout simplement le nom d'un col italien. Restant dans la même logique, Alfa Roméo a donné à son futur modèle le nom d'un autre col des Alpes italiennes, le Passo del Tonale (prononcez "é" à la fin), situé tout près de la Lombardie et culminant à 1884 mètres d'altitude.

 

Il sort quand ?

Alfa avait communiqué à la presse une date de sortie prévue en 2020. Mais finalement, il paraît plus probable que le nouveau venu ne montre le bout de son pare-chocs qu'en 2021.

 

Le Style de l'Alfa Roméo Tonale

Alfa Roméo, c'est avant tout une histoire. Une histoire sportive avec de nombreuses victoires en compétition mais c'est également un constructeur qui a marqué son temps grâce à de très belles productions. Citons par exemple, les Giulia et Giulietta premières du nom, le Spider, ou plus récemment les 4C et 8C Competizione.

Alfa Roméo Tonale : quand la marque au biscione trouve la bonne tonalitéAlfa Roméo Tonale : quand la marque au biscione trouve la bonne tonalité
Alfa Roméo Tonale : quand la marque au biscione trouve la bonne tonalitéAlfa Roméo Tonale : quand la marque au biscione trouve la bonne tonalité

A cette liste qui est loin d'être exhaustive, vient s'ajouter la Tonale. Car dans ce SUV compact italien, il y a de l'ADN Alfa, c'est incontestable. Sur un segment où il devient difficile de se faire une place, le constructeur de Turin se démarque grâce à son style à la fois classe et sportif. Avec un profil de coupé, un avant inédit doté de la célèbre calandre triangulaire historique et d'optiques particulièrement fines à trois lentilles, de grosses jantes "cerclées" typiques, d'un hayon joliment dessiné avec une lunette arrière arrondie à sa base et un feu stop qui court sur la largeur totale de la malle, voilà un joli travail de designer !

Alfa Roméo Tonale : quand la marque au biscione trouve la bonne tonalité
Alfa Roméo Tonale : quand la marque au biscione trouve la bonne tonalité

Des photos qui ont récemment fuités sur internet à l'occasion d'un comparatif avec des modèles concurrents, montrent un Tonale légèrement modifié, avec notamment des rétroviseurs de taille normale contrairement au concept-car, des optiques un peu moins fines et des jantes de taille plus raisonnable.

Et s'il s'agissait de la version définitive ? Il y a de fortes chances que le modèle de série ressemble à cela... Et entre nous, Alfa ne devrait plus rien modifier tellement ce style est réussi !

Et s'il s'agissait de la version définitive ? Il y a de fortes chances que le modèle de série ressemble à cela... Et entre nous, Alfa ne devrait plus rien modifier tellement ce style est réussi !

A l'intérieur, le style épuré et quelque peu futuriste du concept-car, risque d'évoluer et de se rapprocher des Giulia et Stelvio. Espérons qu'Alfa conserve la dalle numérique du tableau de bord.

Alfa Roméo Tonale : quand la marque au biscione trouve la bonne tonalité

On en sait peu sur l'espace à bord pour le moment. Avec une longueur d'environ 4.50 m, on peut espérer un intérieur spacieux mais le long porte-à-faux est le principal responsable de ces dimensions importantes et pourrait ainsi faire reculer l'espace à bord. En revanche, compte tenu de la forme du hayon, il est probable que le volume du coffre soit dans la bonne moyenne de la catégorie. 
Si sa principale qualité, c'est incontestablement sa ligne à couper le souffle, il est bien possible qu'elle soit responsable de son plus gros défaut : une visibilité arrière très mauvaise. Les premiers essais nous confirmeront ou non cet inconvénient.


 
Une motorisation hybride rechargeable

Vous le savez sûrement, Alfa Roméo fait partie du groupe Fiat et plus précisément du groupe FCA, Fiat Chrysler Automobiles. Il n'est donc pas étonnant de retrouver sur ce nouveau modèle la plateforme des Jeep Renegade et Compass. Il est probable également que le dernier né accueille sous son capot le moteur hybride rechargeable annoncé prochainement chez ses cousins, le 1.3 essence turbo de 130 ou 180 ch, accompagné d'un moteur électrique de 60 chevaux, l'ensemble développant ainsi une puissance totale de 190 chevaux voire 240 pour la proposition la plus puissante. Avec une telle cavalerie, les performances devraient être d'un bon niveau. La marque au biscione n'a pas encore dévoilé de chiffres précis, mais Jeep annonce un 0 à 100 km/h parcouru en 7 secondes environ sur le Renegade. Sur l'italien qui devrait être légèrement plus lourd, ce chiffre sera peut-être un peu moins flatteur, mais devrait vraisemblablement rester sous les 8 secondes. Quant à l'autonomie en mode full-électrique, elle serait à un niveau comparable à celui de la concurrence, soit environ 50 km.
Est-ce que le Tonale profitera d'autres motorisations ? A l'heure actuelle, Alfa n'a pas fourni plus de précisions à ce sujet. Mais comme la marque semble vouloir monter en gamme comme nous avons pu le constater sur les récents Stelvio et Giulia, il est possible que les moteurs les moins puissants du groupe Fiat ne soient pas proposés, sauf peut-être le récent moteur essence 1.3 turbo Firefly (servant de base au bloc hybride) dans une puissance plancher de 150 ch.

Alfa Roméo Tonale : quand la marque au biscione trouve la bonne tonalité

Quant aux diesels, si ce type de motorisation n'est plus très à la mode, il semble difficile de ne pas proposer au minimum une version de ce type, notamment pour satisfaire la clientèle professionnelle.
Enfin, y aura-t-il une version sportive Quadrifoglio ? Même si les ventes du Stelvio QV sont infimes, ce modèle représente une vitrine et véhicule une image de sportivité indispensable pour concurrencer les marques allemandes notamment. Ainsi, il est probable que le Tonale QV soit produit tôt ou tard. Reste à savoir quel moteur il recevra...


 
La concurrence

Alfa Roméo monte en gamme, c'est un fait. En proposant un SUV compact, la concurrence affichée se trouve du côté des allemands avec notamment le BMW X2 et l'AUDI Q3. Le Mini Countryman Cooper SE et le Range Rover Evoque seront eux aussi des concurrents sérieux. Le Jaguar E-Pace fait également partie des cibles de ce futur Tonale, qui comme lui, a su se différencier grâce à sa ligne avantageuse. A ce niveau de gamme, la finition et la présentation devront être d'un bon niveau.


Les prix

Si les tarifs n'ont logiquement pas encore été dévoilés, la version hybride rechargeable devrait être commercialisée aux alentours de 40 000 à 45 000 €. On peut espérer une version d'entrée de gamme aux alentours de 30 000 € à 35 000 € si Alfa commercialise l'un des moteurs cités plus haut.  

Partager cet article

Commenter cet article