7 compactes nerveuses pour papas pressés

La Honda Civic 1.5 VTEC Turbo : la meilleure compacte 2020 ? La question est posée. Disons qu'elle figure au moins dans le Top 3 actuel et qu'elle devrait certainement conserver sa place en 2021...

La Honda Civic 1.5 VTEC Turbo : la meilleure compacte 2020 ? La question est posée. Disons qu'elle figure au moins dans le Top 3 actuel et qu'elle devrait certainement conserver sa place en 2021...

Après deux premiers articles consacrés aux breaks et SUV nerveux, nous allons cette fois-ci nous intéresser à la catégorie des compactes. Car devenir père (ou mère) de famille ne signifie pas pour autant qu'il faut impérativement acheter un break, un monospace ou un SUV. De nombreuses compactes peuvent offrir suffisamment d'espace pour accueillir dignement une famille, et contrairement aux modèles cités ci-dessus, ces voitures sont pour la plupart très agréables à conduire grâce à un poids réduit, une hauteur de caisse plus faible et un meilleur comportement routier.

 

Compactes nerveuses : de nombreux choix possibles

Sur ce segment C, la majorité des constructeurs automobiles proposent des versions sportives. Ou plutôt devrions-nous écrire "proposaient" car devant l'augmentation considérable du malus écologique depuis sa création et le renforcement des normes environnementales dans leur globalité, certains ont abandonné. C'est le cas de Peugeot qui a provisoirement (a priori) cessé la production de sa 308 GTI et Ford qui ne devrait pas donner une descendante à la très réussie Focus RS 3. D'autres continuent malgré tout à nous proposer des modèles turbulents comme VW avec sa Golf GTI, ou encore Renault avec sa célèbre Mégane RS.

Mais même si ces propositions sont intéressantes pour n'importe quel passionné de voitures, elles n'offrent souvent pas le confort que l'on attend d'un daily (= voiture de tous les jours) et obligent à supporter un coût financier supérieur en raison du malus écologique. Alors pour parvenir à concilier plaisir et praticité, nous avons préféré nous intéresser à des modèles un peu moins sportifs mais qui conservent malgré tout ce côté nerveux que nous aimons tous. Et comme le plaisir ne peut venir que d'un modèle essence, nous avons fait le choix de vous proposer les meilleures compactes généralistes actuelles carburant exclusivement au sans-plomb.

 

Renault Mégane 1.3 TCE 160 ch

Une chose est sûre, la Mégane 4 sait accueillir. Elle propose un confort de suspensions appréciable tout en ayant travaillé son châssis pour faire preuve de suffisamment de dynamisme. Et du dynamisme, son récent moteur 1.3 TCE n'en manque pas non plus. Ceci dit, avec un 0 à 100 km/h réalisé en 9 s, ses performances sont correctes mais demeurent légèrement inférieures à la moyenne de la catégorie. Ce moteur de dernière génération conçu en collaboration avec Mercedes, se montre malgré tout gourmand avec un peu plus de 6 litres de sans-plomb aux 100 km (5.4 L en normes NEDC). Ce n'est clairement pas le niveau de consommation le plus faible de ce comparatif. Parlons du coffre : avec un volume de 434 litres, la capacité de chargement est d'un bon niveau pour la catégorie. Disponible à partir de 28 900 € en finition Intens, cette Mégane TCE 160 ch est environ 10 000 € moins chère que la bouillonnante RS, qui propose, il est vrai, un niveau de performances bien supérieur.

Malus au 1er janvier 2020 (normes NEDC corrélées) : 400 € pour 125 g de CO2/km (un niveau de pollution qui figure parmi les plus élevés de cette sélection)
Malus au 1er mars 2020 (normes WLTP) :  de 125 € à 240 € pour une fourchette qui va de 141 à 147 g de CO2/km (variable en fonction de la taille des pneumatiques)

Le choix de certains matériaux est parfois discutable. En dehors de ce problème, la Mégane reste une bonne voiture.
Le choix de certains matériaux est parfois discutable. En dehors de ce problème, la Mégane reste une bonne voiture.

Le choix de certains matériaux est parfois discutable. En dehors de ce problème, la Mégane reste une bonne voiture.

VW GOLF 7 1.5 TSI 150 ch / VW GOLF 8 1.5 e-TSI 150 ch

Si la Golf 8 sera commercialisée en 2020, la Golf 7 continue de proposer un très bon niveau de prestations. Et équipée de ce moteur turbo 1.5 TSI développant la puissance de 150 chevaux, rien ne l'arrête ou presque... Ses accélérations sont nerveuses (0 à 100 km/h abattu en 8.3 secondes), ses consommations restent raisonnables (5.1 L en conso mixte normes NEDC et 5.7 L en normes WLTP), son habitabilité est très correcte malgré une longueur de seulement 4.25 m, et son coffre de 380 litres suffira à emmener les bagages de la petite famille. Reste à évoquer le prix : disponible à partir de la finition Confortline, cette motorisation agréable est vendue au prix de 29 960 €, soit environ 1000 € de plus que la Renault Mégane. Pour info, la boîte automatique DSG est bien entendu proposée sur ce bloc essence moyennant un surcoût d'environ 1600 €.

Mise à jour : Le lancement de la Golf 8 est arrivé seulement quelques semaines après la rédaction de cet article et cela méritait bien de l'intégrer dans cette sélection. Avec un moteur revu pour satisfaire aux normes antipollution toujours plus strictes, le constructeur allemand a intégré à sa motorisation thermique un système Mild-Hybride et impose la boîte auto DSG. Si cette hybridation légère ne permet pas à la compacte allemande d'évoluer en mode électrique, ce système est avant tout conçu pour venir en aide au moteur thermique. Pas de véritable gain en accélérations avec un 0 à 100 km/h réalisé en 8.5 s selon VW, mais la consommation descend à 4.6 L/100 km en normes WLTP. Côté habitabilité, rien n'évolue véritablement, même chose pour le coffre qui affiche un volume comparable à la précédente version. Les tarifs, eux, augmentent sensiblement...

Golf 7 : Malus au 1er janvier 2020 (normes NEDC corrélées) : 190 € pour 116 g de CO2/km 
Golf 7 : Malus au 1er mars 2020 (normes WLTP) : 0 € pour 129 g de CO2/km (toute émission de CO2 inférieure à 138 g permet d'être en zone neutre)

Golf 8 : Malus au 1er mars 2020 (normes WLTP) : 0 € pour 102 g de CO2/km. Un joli score !

Le classicisme à l'allemande, à l'extérieur comme à l'intérieur.
Le classicisme à l'allemande, à l'extérieur comme à l'intérieur.

Le classicisme à l'allemande, à l'extérieur comme à l'intérieur.

Comme d'habitude, la nouvelle génération de Golf n'évolue que très peu à l'extérieur, hormis au niveau des optiques. En revanche, l'intérieur a été complètement revu et fait très futuriste.
Comme d'habitude, la nouvelle génération de Golf n'évolue que très peu à l'extérieur, hormis au niveau des optiques. En revanche, l'intérieur a été complètement revu et fait très futuriste.

Comme d'habitude, la nouvelle génération de Golf n'évolue que très peu à l'extérieur, hormis au niveau des optiques. En revanche, l'intérieur a été complètement revu et fait très futuriste.

Seat Leon 3 1.5 TSI 150 ch FR / Seat Leon 4 1.5 E-TSI 150 ch

La Leon, c'est la cousine de la Golf mais en plus sportive, image de marque oblige ! Equipée du même moteur que l'allemande, ses performances sont comparables mais elle profite d'un châssis légèrement plus sportif. N'oublions pas qu'il s'agit de la version FR, signe de sportivité (discrète) chez Seat. En inspectant ses caractéristiques de près, on s'aperçoit que sa consommation est légèrement plus faible que la Golf en cycle mixte, avec un joli 4.8 l/100 km (selon le cycle NEDC corrélé). Si à première vue, l'espagnol peut sembler plus longue, ses dimensions sont pourtant assez proches de celles de l'allemande, avec seulement 3 cm de plus. Si bien que sa soute n'est logiquement pas plus volumineuse, et propose un chargement comparable de 380 litres. Enfin, la Leon 3 FR 1.5 TSI 150 se négocie au prix de 28 740 €, un tarif volontairement plus agressif que chez Volkswagen. Espérons que la 4 ème génération dont le lancement est prévu dans quelques mois conserve cet avantage...

Mise à jour : Comme la dernière Golf, la 4 ème version de la Leon a été présentée au début de l'année 2020 et mérite qu'on s'y intéresse. Avec un design en grande partie revu et un intérieur un peu moins carré toujours orienté vers le conducteur, la nouvelle Leon se veut naturellement sportive, image de marque oblige. En ce qui concerne les blocs moteur, on retrouve bien entendu le même 4-cylindres e-TSI de 150 ch que la Golf, équipé également de la boîte auto maison de série. Pour le coffre, rien ne change, la germano-espagnole propose toujours une capacité de 380 litres.    

Leon 3 : Malus au 1er janvier 2020 (normes NEDC corrélées) : 0 € pour 104 g de CO2/km 
Leon 3 : Malus au 1er mars 2020 (normes WLTP) : Valeur CO2 non communiquée

Leon 4 : Malus au 1er mars 2020 (normes WLTP) : 0 € pour 104 g de CO2/km

 

La Golf espagnole se veut plus dynamique que sa cousine.
La Golf espagnole se veut plus dynamique que sa cousine.

La Golf espagnole se veut plus dynamique que sa cousine.

La Seat Leon 2020 inaugure un style encore plus dynamique mais aurait mérité une planche de bord avec un style encore plus marqué.
La Seat Leon 2020 inaugure un style encore plus dynamique mais aurait mérité une planche de bord avec un style encore plus marqué.

La Seat Leon 2020 inaugure un style encore plus dynamique mais aurait mérité une planche de bord avec un style encore plus marqué.

Opel Astra 1.2 Turbo 145 ch

La rachat d'Opel par PSA il y a quelques temps pouvait laisser entrevoir l'arrivée de moteurs français sous le capot de l'Astra. Mais les coûts de développement auraient été bien trop élevés. D'autant plus que General Motors avait dans ses tiroirs un inédit moteur essence à 3 cylindres 1.2 turbo de 145 ch. En jetant un œil à la fiche technique, ce bloc paraît étonnant : 99 g de CO2 (selon les mesures NEDC corrélé, 122 g en WLTP), consommation mixte estimée à 4.4 l/100 km (selon les mesures NEDC corrélés, 5.4 L en WLTP). Si sur le plan environnemental, l'allemande est au point, ses performances semblent en léger retrait par rapport à la concurrence avec un 0 à 100 km/h effectué en 9.4 s. Si les places arrière de l'Astra 5 sont très accueillantes grâce à un espace réservé aux jambes des passagers intéressant, son coffre en pâtit un peu avec un volume de 370 litres avec le kit anticrevaison et seulement 310 litres avec la roue de secours galette. Petit défaut, ce moteur qui coiffe la gamme essence n'est proposé que sur la finition la plus haute Ultimate au prix de 30 800 €. Mais en contrepartie, le niveau d'équipements est riche.

Malus au 1er janvier 2020 (normes NEDC corrélées) : 0 € pour 99 g de CO2/km
Malus au 1er mars 2020 (normes WLTP) : 0 € pour une fourchette de CO2 qui va de 122 à 130 g

7 compactes nerveuses pour papas pressés
7 compactes nerveuses pour papas pressés

Ford Focus 1.5 EcoBoost 182 ch

Le constructeur américain a semble-t-il définitivement écarté la possibilité de produire une version RS. Dommage ! Cependant, il a récemment sorti une jolie Focus ST forte de 280 ch. Le Daily idéal ? Dans la mesure où le confort semble avoir été préservé, c'est certainement une excellente voiture plaisir utilisable au quotidien. Mais à plus de 34 000 € et compte tenu d'un malus écologique relativement conséquent, la version juste en dessous représentée par le nerveux 1.5 EcoBoost d'une puissance de 182 ch, n'est pas dénuée d'intérêts. Comme la majorité de ses concurrentes, à son volant le cap des 100 km/h est franchi en 8.3 s, le tout dans un confort très satisfaisant. Le châssis a été travaillé par Ford pour offrir à cette Focus 4 un plaisir de conduite certain. Pas trop gourmand, ce 4 cylindres de presque 200 ch se contente de 5.2 L de sans-plomb aux 100 km selon la norme NEDC et 6.0 L selon la norme WLTP. Le principal inconvénient de cette familiale : un coffre qui manque un peu d'espace (entre 340 et 380 L). Heureusement que les passagers sont choyés à l'arrière. Ford a l'habitude de proposer un bon rapport qualité-prix et cette dernière Focus ne déroge pas à la règle. Commercialisée à 27 950 €, c'est une bonne affaire. 

Malus au 1er janvier 2020 (normes NEDC corrélées) : 230 € pour 118 g de CO2/km
Malus au 1er mars 2020 (normes WLTP) : 0 € pour 136 g de CO2/km

Si elles sont toutes plus ou moins disponibles à moins de 30 000 €, la Focus est de son côté vendue moins de 28 000 €. C'est bien elle la moins chère de la catégorie à l'heure actuelle !
Si elles sont toutes plus ou moins disponibles à moins de 30 000 €, la Focus est de son côté vendue moins de 28 000 €. C'est bien elle la moins chère de la catégorie à l'heure actuelle !

Si elles sont toutes plus ou moins disponibles à moins de 30 000 €, la Focus est de son côté vendue moins de 28 000 €. C'est bien elle la moins chère de la catégorie à l'heure actuelle !

Mazda 3 2.0 SkyActiv-X M-Hybrid 180 ch

Chez Mazda, on ne fait rien comme tout le monde. A l'heure où la grande majorité des constructeurs produisent des motorisations essence turbo à 3 cylindres, le japonais opte pour des quatre cylindres atmosphériques dotés de cylindrées raisonnables et utilisant une technologie à fort taux de compression. Si le résultat était plutôt concluant sur les générations de moteurs Skyactiv-G, Mazda va encore plus loin en proposant ce SkyActiv-X qui est censé consommer autant qu'un véhicule diesel tout en proposant l'agrément d'un bon moteur essence. Bien aidé par un système micro-hybride, ses qualités dynamiques (0 à 100 km/h en 8.2 s) et son insonorisation font partie de ses points forts, tout comme sa consommation qui atteint un bon niveau dans la catégorie (environ 5 L/100). Ce si beau tableau se gâte à l'intérieur, pas tellement à l'arrière où les enfants bénéficient d'un espace bien suffisant, mais au niveau du coffre qui se montre trop petit avec seulement 335 litres de contenance. Mais Mazda propose une configuration 4 portes (Sedan) ce qui permet d'augmenter le volume du coffre qui passe ainsi à 450 litres. En contrepartie, sa longueur augmente de 12 cm. Comme Peugeot, Mazda cherche à monter en gamme depuis quelques années et cela se ressent au moment de payer la facture. Disponible uniquement sur les finitions les plus hautes Sportline et Exclusive, cette Mazda 3 SkyActiv-X se négocie à partir de 31 200 €. Cette japonaise est une excellente alternative aux compactes devenues très classiques comme les Peugeot 308, Renault Mégane et VW Golf, mais il lui manque une certaine notoriété et un réseau de distribution plus conséquent pour se faire une place sur le marché. Reste sa bonne réputation de fiabilité qui peut jouer en sa faveur.

Malus au 1er janvier 2020 (normes NEDC corrélées) : 0 € pour 100 g de CO2/km (en 16 pouces, 103 g en 18 pouces)
Malus au 1er mars 2020 (normes WLTP) : 0 € pour 125 g de CO2/km (en 16 pouces, 131 g en 18 pouces)

Le style de la berline est moins extravagant que celui de la version 5 portes.
Le style de la berline est moins extravagant que celui de la version 5 portes.
Le style de la berline est moins extravagant que celui de la version 5 portes.

Le style de la berline est moins extravagant que celui de la version 5 portes.

Honda Civic 1.5 VTEC Turbo 182 ch

Voilà un autre constructeur japonais plutôt discret en France, mais qui continue à produire des modèles très intéressants. Si la dernière Civic a bien grandi (4.52 m de long), elle fait malgré tout partie du segment C et vient ainsi concurrencer des modèles plus petits. Cette taille imposante profite un peu aux passagers avant et arrière mais moins que ce que ses dimensions importantes auraient pu laisser croire. Ceci dit, le coffre permet quand même d'accueillir près de 420 L de bagages sur cette version Sport (470 L sur les autres versions non équipées de l'échappement central), soit à peu près autant que la Renault Mégane. Mais le véritable attrait de cette voiture est ailleurs. Avec sa ligne sportive, son moteur énergique (0 à 100 km/h en 8.2 s), sa tenue de route sportive, cette Honda est un régal à conduire et plaît généralement aux fans de voiture désireux de concilier plaisir et praticité. Et si vous êtes à la recherche d'un véhicule qui ne court pas les rues, cette Civic sera parfaite. Assez économique, la "jap" se contente de 5.6 l/100 km en cycle NEDC combiné et 6.1 l/100 km en cycle WLTP. Il ne reste plus qu'à évoquer le prix : désormais uniquement disponible en finition Sport Plus pour 32 130 €, elle se montre assez onéreuse mais propose un équipement complet.

Malus au 1er janvier 2020 (normes NEDC corrélées) : 650 € pour 128 g de CO2/km
Malus au 1er mars 2020 (normes WLTP) : 75 € pour 139 g de CO2/km
 

Choisir une Honda Civic, c'est en principe opter pour l'originalité et la tranquillité.
Choisir une Honda Civic, c'est en principe opter pour l'originalité et la tranquillité.

Choisir une Honda Civic, c'est en principe opter pour l'originalité et la tranquillité.

Et les autres ?

Si les constructeurs mentionnés ci-dessus continuent à proposer des motorisations suffisamment puissantes, ce n'est pas le cas de tout le monde. Peugeot, par exemple, ne propose plus à l'heure actuelle de moteurs essence supérieurs à 130 chevaux sur la 308. En clair, c'est le 1.2 turbo Puretech qui fait office de haut de gamme. Pas très glamour !
Nos recherches nous ont amenés à nous intéresser également à la Fiat Tipo qui n'est malheureusement proposée qu'en version 1.4 T-Jet 120 ch. 
Il y a encore quelques années, l'Alfa Roméo Giulietta aurait forcément fait partie de cette sélection. Mais la fin de sa carrière est proche et la marque italienne ne propose plus de versions essence réellement sportives. Comme sur la Tipo, c'est le 1.4 T-Jet 120 qui coiffe la gamme essence.
Si la Volvo V40 aurait pu faire partie de ce guide d'achat il y a encore quelques semaines, ce n'est malheureusement plus le cas en raison de la fin de se production. Sortie en 2012, elle était pourtant toujours dans le coup sur le plan de la tenue de route et des performances grâce à un "gros" 2.0 Turbo de 150 ch. En dehors de ces qualités, son plus gros défaut résidait dans son coffre de petite taille. Ceci dit, il y a de bonnes affaires à réaliser sur le marché de l'occasion.
La Kia Ceed et la Hyundai I30 auraient pu faire partie de cette sélection. Mais leur moteur 1.4 turbo de 140 ch, pourtant récent, n'est pas aussi performant qu'espéré et si la première est pénalisée par ses suspensions trop fermes, la seconde propose un confort supérieur au détriment du comportement routier qui devient pataud. Un défaut heureusement corrigé par la très vitaminée Hyundai i30 N !

 

En conclusion

Sans aller jusqu'à investir dans les versions les plus puissantes, les 7 modèles familiaux présentés ci-dessus permettent déjà d'obtenir un niveau de performances agréable, un critère important lorsqu'on est passionné de voiture et père (mère) de famille. Espérons que ces moteurs subsistent encore quelques années malgré la répression écologique grandissante... 

Partager cet article

Commenter cet article

Gestion de flotte véhicule 31/10/2019 14:55

Merci pour cette belle sélection. Ces compactes sont toutes aussi intéressantes les unes que les autres.

whypi 27/10/2019 23:40

Je pense que la Toyota Corolla en version hybride 180cv aurait pu faire partie de cette liste. Ces performances sont à priori au moins équivalentes à celles de la Mazda 3 SkyactivX voir meilleures et la consommation est encore plus basse. Cela peut être intéressant pour ceux qui cherchent une voiture relativement performante mais sans malus !
Et si le coffre est trop petit sur la 5 portes, il y a toujours la version Touring Sport.

Olivier 31/10/2019 15:00

C'est vrai ! Ce sera la 8 ème proposition ! :)