Comment changer une vanne EGR ?

Comment changer une vanne EGR ?

La vanne EGR fait partie des pièces désormais indispensables dans nos véhicules diesel et arrive progressivement sur les essences. Cette pièce a un rôle simple : participer à diminuer le niveau de pollution de nos voitures en procédant à une recirculation des gaz d'échappement. Le principal inconvénient de ce dispositif, c'est sa tendance à s'encrasser, ce qui peut amener à devoir le changer. Mais dans ce cas, comment s'y prendre ?

 

Une vanne EGR, c'est quoi ?

Nous allons faire simple et rapide... "EGR" est un acronyme anglais qui signifie "Exhaust Gas Recirculation" qu'on traduit généralement par "recirculation des gaz d'échappement". Cette vanne doit aider à faire circuler les gaz d'échappement déjà partiellement brûlés dans le circuit d'admission de façon à faire l'objet d'une seconde combustion mais à une température moins élevée. Pourquoi ? Tout simplement parce que les oxydes d'azote ont la particularité de présenter une concentration plus faible en cas de température basse. Ainsi la vanne fonctionne principalement lorsque le moteur tourne à bas régime. 

 

Quels sont les problèmes liés à cette fameuse vanne EGR ?

D'abord installés sur des diesels, les vannes EGR ont une fâcheuse tendance à s'encrasser. Pourquoi ? Tout simplement parce les véhicules diesels sont souvent utilisés dans des conditions pour lesquelles ils n'ont pas été conçus. Ainsi, faire des trajets courts, en ville par exemple, augmente le risque d'encrassement de la vanne, un phénomène qui peut être évité en faisant rouler le véhicule à des vitesses relativement importantes et sur longues distances.

Comment changer une vanne EGR ?

Quels sont les symptômes qui montrent qu'une vanne EGR est défaillante ?

Si votre voiture a des trous à l'accélération, a tendance à brouter, ou cale de façon répétée, il est possible que la vanne EGR soit en cause. La calamine (ou suie) bloque son fonctionnement normal. Un témoin s'allume généralement sur votre tableau de bord même si celui-ci ne vous indique en général pas la véritable origine du problème.

 

Comment réparer un problème de vanne EGR ?

Deux possibilités s'offrent à vous : le nettoyage ou bien le changement complet. La première solution est évidemment la moins chère, car faire changer une vanne EGR par un professionnel peut s'avérer très coûteux...

 

Nettoyer une vanne EGR

Le nettoyage peut se faire de façon chimique en injectant un additif dans le réservoir et le circuit d'admission. Ce liquide a pour objectif de décalaminer le système et le rendre à nouveau actif.

Le nettoyage peut également se faire manuellement en démontant la vanne EGR et en éliminant les traces de suie à l'aide d'un nettoyant qui se présente généralement sous forme de bombe aérosol et que l'on trouve facilement sur internet ou dans des centres-autos. Si vous ne disposez pas d'une bombe aérosol, vous pouvez utiliser un produit nettoyant pour le four qui permet de décoller la crasse sans trop d'efforts. Une astuce à petit prix à laquelle on ne pense pas immédiatement mais qui s'avère très efficace... Après avoir laissé agir le produit quelques minutes, nettoyer la vanne à grande eau.

 

Changer une vanne EGR soi-même

Si malgré toutes les interventions précédentes, la vanne EGR continue de présenter des dysfonctionnements, alors vous n'aurez plus le choix, il faudra alors la remplacer. Dans la mesure où une intervention mécanique de ce type coûte entre 250 € et 650 € suivant les marques et les modèles, réaliser l'opération par vous-même réduira considérablement le prix.

Si à première vue, l'opération peut sembler délicate, de nombreux tutoriels peuvent vous aider à aller au bout de la réparation seul. Et puis vous connaissez sûrement un proche qui a des connaissances en mécanique...
En attendant, voici les principales étapes à respecter : Première chose, pensez à débrancher votre batterie. Il est difficile de donner des instructions homogènes dans la mesure où chaque véhicule est conçu différemment. Sur certains, il convient de retirer certaines pièces pour avoir accès à la vanne.

Dans un premier temps, repérez la vanne EGR qui a quasiment toujours une forme cylindrique et montée soit à la verticale soit à l'horizontale. Une fois repérée, débranchez le tuyau de dépression, enlevez les vis de fixation de la vanne puis ceux du tuyau situés sur le collecteur d'échappement. A partir de là, vous pouvez déposer le diffuseur de la vanne EGR, retirer le joint métallique du tuyau sur le collecteur d'échappement le cas échéant puis attraper la vanne EGR. Avant de procéder au remontage, pensez à essuyer le boitier d'admission d'air. Il ne vous reste plus qu'à monter votre nouvelle vanne EGR en répétant ces opérations dans le sens inverse.

Plutôt simple à première vue, l'intervention peut demander une reconfiguration du calculateur, notamment sur les modèles les plus récents. A ce moment-là, vous n'aurez pas le choix, une visite chez votre garagiste sera impérative. 


En conclusion

Pour diminuer le risque d'encrassement de votre vanne EGR, pensez à utiliser votre diesel principalement sur longue distance, ce pour quoi il a été conçu. Si malgré tout, vous rencontrez des problèmes, avant de confier votre véhicule à un professionnel, il est conseillé d'effectuer un nettoyage complet. Si cette opération s'avère infructueuse, son remplacement devient inévitable mais vous pouvez tenter de réaliser l'opération vous-même afin de réduire la note finale. Enfin, n'essayez pas de la rendre inactive, car votre voiture ne passera pas le prochain contrôle technique dont les dispositions antipollution se sont renforcées dernièrement.
 

Partager cet article

Commenter cet article