Quelle première voiture sportive choisir ?

Quelle première voiture sportive choisir ?

La passion automobile peut prendre plusieurs formes. On peut aimer les modèles sportifs, les anciennes, les voitures modernes, les américaines... ou tout cela à la fois ! Dans le cœur des jeunes et parfois des moins jeunes, l'achat d'une voiture sportive est un rêve qui soudain devient accessible. Le tout, c'est de parvenir à faire le meilleur choix. Ainsi, quelle première voiture de sport choisir ? Voici quelques propositions qui pourront sûrement vous aider à faire votre choix...

 

Notre sélection de voitures sportives pour un premier achat

Pour un jeune conducteur, acheter une voiture de sport peut s'avérer compliqué, tant au niveau de l'achat qu'au niveau de l'assurance. Pour un conducteur plus expérimenté, il est préférable de commencer au volant d'un petit bolide, certes nerveux, mais doté d'une puissance raisonnable, quitte par la suite à acquérir un modèle beaucoup plus puissant. C'est dans cet optique que les véhicules sportifs sélectionnés ci-dessous présentent tous des puissances inférieures (ou égales) à 200 chevaux. Mais malgré des motorisations relativement raisonnables, le plaisir de conduite est bel et bien au rendez-vous grâce à des poids contenus et des châssis affûtés.

 

Les modèles neufs

Suzuki Swift Sport

Amusante, c'est certainement le mot qui résume le mieux la dernière Suzuki Swift Sport. Si son style attire immédiatement l'œil même sur les modèles plus classiques, cette version sportive affiche la couleur (jaune en l'occurrence...) avec de grosses jantes spécifiques et des touches stylistiques et aérodynamiques supplémentaires. La petite japonaise a succombé à la mode des moteurs turbocompressés et à la micro-hybridation, si bien que désormais elle s'apprécie avec un moteur 1.4 L Turbo micro-hybride de 129 ch. Autrefois fort de 140 ch, ce bloc a dû être mis au goût du jour pour respecter les normes écologiques toujours plus strictes. Même si elle perd près d'une seconde pour effectuer le 0 à 100 km/h, (9.1 s contre 8.1 s auparavant), grâce à son poids réduit (une peu moins d'une tonne à vide) et son châssis relativement joueur tout en se montrant rigoureux, cette Jap nerveuse reste plaisante à conduire et cette évolution technique permet malgré tout de diminuer sa consommation de quelques décilitres et de la placer dans la zone neutre du malus écologique en normes WLTP. On se console comme on peut...

Reste à évoquer le prix : disponible à partir de 22 100 € (contre 20 700 € préalablement), la Swift reste un peu chère par rapport à la concurrence mais c'est certainement le prix de la beauté...

 

Canon la nouvelle Swift, non ?

Canon la nouvelle Swift, non ?

VW Polo GTI

La citadine allemande, qui se rapproche désormais plus de la taille d'une compacte, propose une large palette de motorisations. Au sommet, on trouve la bouillonnante version GTI développant une puissance de 200 ch grâce à un moteur 4 cylindres turbo de 2.0 L de cylindrée. Avec un 0 à 100 km/h réalisé en 6.7 s, ses performances sont d'un bon niveau et sa cylindrée très confortable autorise de bonnes reprises.

Si certains trouvent qu'elle ne procure pas assez de sensations, c'est parce qu'elle a soigné l'insonorisation et le confort pour être utilisable au quotidien. Un bon point pour ceux qui souhaitent l'utiliser en daily, un mauvais pour ceux qui recherchent des sensations. Il y a un autre point qui est susceptible de faire pencher la balance en sa faveur ou non : son tarif. Parce que l'allemande se négocie à près de 30 000 € quand même ! Un prix auquel il faut ajouter un "petit" malus écologique...

 

Chère cette Polo GTI, mais très polyvalente.

Chère cette Polo GTI, mais très polyvalente.

Ford Fiesta ST

La petite Ford tient la dragée haute à bon nombre de ses concurrentes dans les comparatifs, et ce n'est pas pour rien. Elle est dotée de l'un des meilleurs châssis de la production actuelle, un mélange parfait de rigueur et de plaisir. Il n'y a finalement que le moteur qui peut déplaire : répondant à la mode du Downsizing, elle est équipée d'un petit moteur essence turbo à 3 cylindres de 200 chevaux.

Si son ton rauque et son caractère rageur sont bien présents, certains aficionados des moteurs à 4 cylindres et 16 soupapes regretteront de ne pas pouvoir tutoyer la zone rouge du compte-tours et de profiter d'une sonorité moins métallique. Fidèle aux bonnes habitudes de Ford en matière de tarifs, la Fiesta ST se négocie à environ 25 000 € (hors malus), elle est ainsi près de 5000 € moins chère que la VW Polo...

La meilleure petite sportive 2019 ? La question est posée. Dans tous les cas, elle fait partie du top 3 actuel. Parions qu'elle restera parmi les meilleures en 2020 et 2021...

La meilleure petite sportive 2019 ? La question est posée. Dans tous les cas, elle fait partie du top 3 actuel. Parions qu'elle restera parmi les meilleures en 2020 et 2021...

Fiat 124 / Mazda MX-5

Cette double proposition peut paraître incongrue au sein d'un guide d'achat sur des voitures sportives. Pourtant, les fausses jumelles Mazda MX-5 et Fiat 124 qui partagent la même plateforme mais conservent chacune un look différent, savent se montrer joueuses grâce à leur légèreté, leurs châssis bien réglés et leurs motorisations suffisamment puissantes.

Sans être hyper sportif, le 4 cylindres atmosphérique Mazda de 132 ch offre de belles montées en régime et permet des accélérations très satisfaisantes (le 0 à 100 km/h est réalisé en environ 8 secondes). L'italienne, de son côté, utilise le 1.4 turbo maison développant une puissance de 140 chevaux. Si les montées en régime sont plus rapides grâce à la suralimentation, elles s'arrêtent malheureusement bien plus tôt que sur la japonaise.

Creux à bas régime, assez gourmand, ce 4 cylindres permet malgré tout de bonnes performances, et même légèrement supérieures à celle de la Mazda. Question budget, la 124 spider et le roadster MX-5 se négocient aux alentours de 26 000 €, avec un léger avantage tarifaire pour ce dernier.

Dommage que Fiat ait décidé d'arrêter la production de la 124. Heureusement, il y a encore de bonnes affaires à réaliser sur le stock neuf et sur le marché de l'occasion...

Un brin de sportivité avec en plus le plaisir de rouler décapoté ! Que demander de plus ?
Un brin de sportivité avec en plus le plaisir de rouler décapoté ! Que demander de plus ?

Un brin de sportivité avec en plus le plaisir de rouler décapoté ! Que demander de plus ?

Les modèles d'occasion

Comme tout le monde ne dispose pas d'un budget allant de 20 000 € à près de 30 000 € pour acheter un premier véhicule sportif, nous allons passer en revue quelques modèles d'occasion qui présentent un bon rapport qualité/prix.

 

Abarth 500

Si l'Abarth 595 est toujours disponible en neuf à moins de 20 000 €, le marché de l'occasion regorge de petites bombinettes italiennes, de quoi réaliser de bonnes affaires, à la condition d'être très vigilant sur l'état technique et mécanique du véhicule et sur le respect de l'entretien. Sortis en 2008, les premiers modèles développaient 135 ch (145 ch aujourd'hui) ce qui suffisait largement à offrir de bonnes performances au petit pot de yaourt italien.

La Fiat 500 Abarth comme on l'appelait à ce moment-là, n'avait qu'un seul véritable défaut (qu'elle a toujours) : son confort très ferme. Mais c'est le prix à payer pour offrir un comportement véritablement sportif ! Après quelques recherches, on trouve facilement de jolis modèles datant de 2010/2011 et affichant moins de 100 000 km, pour un tarif inférieur à 10 000 €.

Indémodable la 500 !

Indémodable la 500 !

Renault Twingo 2 RS

Renault n'a malheureusement pas produit de descendante à la Twingo 2 RS, se contentant de proposer une Twingo 3 GT bridée à 110 ch et dotée d'un châssis pas tout à fait à la hauteur. La citadine française se trouve relativement facilement en occasion, à des tarifs très abordables. Comptez environ 7500 € pour un modèle de 2011 avec souvent moins de 100 000 km au compteur. Une occasion à petit prix donc, qui s'avère également peu coûteuse à entretenir, en raison d'une conception technique simple et d'une motorisation atmosphérique (1.6 16v poussé à 133 ch) connue et fiable.

Déjà accessible neuve, elle l'est restée en occasion. Efficace, simple techniquement, une bonne proposition pour un jeune permis notamment.

Déjà accessible neuve, elle l'est restée en occasion. Efficace, simple techniquement, une bonne proposition pour un jeune permis notamment.

Peugeot 206 S16

Voilà une proposition encore plus ancienne mais qui peut présenter un véritable intérêt à la condition de parvenir à dénicher LE bon modèle. Car malheureusement, l'âge, le défaut d'entretien et la personnalisation mécanique et stylistique à outrance peuvent anéantir bien des rêves. Mais il existe encore quelques beaux modèles, par exemple de 2002/2003, avec moins de 150 000 km, à moins de 3500 €. Un ticket d'entrée pas très cher qui vous permettra de profiter du châssis particulièrement mobile de la française et de sa mécanique globalement fiable et agréable.

Malgré son âge, le look de la 206 n'a pas vieilli.

Malgré son âge, le look de la 206 n'a pas vieilli.

Fiat Panda 100 HP

C'est une proposition à laquelle on ne pense pas immédiatement, pourtant elle serait parfaite en guise de première voiture sportive. J'ai eu l'occasion d'en essayer une il y a quelques temps et j'en garde un excellent souvenir. En France, la Fiat Panda 100 HP est difficile à trouver en occasion puisqu'elle n'a été produite que pendant deux petites années. Mais si vous êtes aventurier, il est possible d'en trouver en bon état en Italie bien sûr, mais également en Angleterre. Son moteur atmo Fire de 100 ch aime les hauts régimes et sa sonorité d'origine est loin d'être désagréable. Son châssis a été travaillé par les ingénieurs Fiat pour en faire une véritable sportive, tant sur le plan du comportement routier que du freinage. Et si vous vous laissiez tenter ?

Pas simple à trouver, mais de jolies sensations à la clé.

Pas simple à trouver, mais de jolies sensations à la clé.

Partager cet article

Commenter cet article