Comment choisir le véhicule électrique idéal ?

Comment choisir le véhicule électrique idéal ?

Il y a encore quelques années, choisir une motorisation se limitait à faire un choix entre le diesel et l'essence. Désormais, de nombreuses autres énergies sont disponibles et il y en a une qui prend de plus en plus de place au sein de notre parc automobile, c'est bien entendu l'électricité. L'offre dans ce domaine augmente progressivement, à tel point qu'il devient difficile de faire un choix. Avant de vous aider à trouver le modèle électrique qui vous correspond, revenons sur les points forts et les points faibles de cette énergie très plébiscitée.

 

Avantages et inconvénients d'un véhicule électrique

Ses avantages

Avec un coût au kilomètre incontestablement plus faible que celui d'un véhicule thermique, dû principalement aux tarifs avantageux de l'électricité comparativement à ceux de l'essence et du gazole, un véhicule électrique présente l'avantage de proposer des frais de fonctionnement limités, ce qui permet d'épargner votre budget au quotidien.

Autre point positif, les pièces d'usure possèdent une durée de vie bien plus importante. Pourquoi ? Tout simplement parce que le frein moteur procuré par une motorisation électrique est bien plus marqué, ce qui permet de limiter l'usage des freins. Les électriques sont également dépourvues de batterie d'alimentation (hormis bien entendu celles qui servent à alimenter leur moteur), de bougies, de courroies, d'huile moteur, de boîte, etc. En clair, hormis des pneus à changer selon les mêmes périodicités que sur une voiture classique, le coût d'entretien est pour le moins réduit !

Encore un point positif : les performances. Inutile d'avoir des craintes sur ce point, les puissances proposées, même sur les modèles courants, sont amplement suffisantes au quotidien. Par ailleurs, un moteur électrique ne souffre pas de problème d'inertie au démarrage, comme c'est le cas avec un moteur essence ou diesel dont l'embrayage, le temps de réponse du turbo le cas échéant et l'arrivée progressive du couple pénalisent les performances.

 

Comment choisir le véhicule électrique idéal ?

Ses inconvénients

Pendant très longtemps, le plus gros point faible des véhicules électriques fut le prix d'achat. En étant de plus en plus diffusés, ces modèles ont vu leur prix baisser progressivement, et avec le bonus écologique de 6000 € offert à l'heure actuelle cumulé à la prime à la conversion (les deux formant le "superbonus" écologique), on peut même arriver à des tarifs relativement attractifs si on prend le cas par exemple de la Renault Zoé. Mais même si cette dernière a vu son autonomie progresser pour atteindre plus ou moins 300 km, il n'en demeure pas moins que c'est un véhicule destiné à réaliser des trajets courts. Impossible de partir en vacances sans devoir s'arrêter 1 à 2 fois au cours du trajet, ce qui suppose des temps de pause rallongés.

Sachez également que l'autonomie fond comme neige au soleil sur autoroute. Nous avons pris comme exemple la Renault Zoé, mais ces reproches sont également valables pour la plupart des voitures électriques grand public. Car si on souhaite une voiture électrique dotée d'une autonomie plus confortable, il faut monter en gamme. Et là, les prix ne sont plus tout à fait les mêmes comme nous le verrons un peu plus bas…

Autre grief, le nombre de bornes de rechargement. Si le réseau s'est petit à petit étoffé, il reste encore trop limité et même trop espacé pour les modèles proposant des autonomies limitées. Par ailleurs, difficile de savoir si les bornes sont libres au moment où vous en avez besoin…
Enfin, pour diminuer le temps de charge à domicile, il est préférable de mettre en place une installation spécifique (une Wallbox), ce qui représente un coût supplémentaire. En outre, ce coût augmente continuellement sur les bornes de rechargement, dont les tarifs sont variables en fonction des fournisseurs et qu'il est difficile de détailler ici. Un conseil : étudiez bien ces derniers avant de vous engager sur un parcours déterminé, afin d'éviter les mauvaises surprises…

 

Comment choisir votre voiture électrique ?

Votre choix est maintenant fait et vous voulez absolument acquérir une électrique. Vous êtes donc logiquement à la recherche du meilleur modèle. Avant toute chose, il n'existe pas de voitures électriques meilleures que d'autres, puisque cela dépend avant tout de votre profil. Il existe d'ailleurs plusieurs sites sur la voiture électrique capables de vous aider dans votre choix. N'hésitez pas à les consulter. En attendant, passons en revue plusieurs cas possibles à travers ce petit guide d'achat :

 

Vous disposez d'un budget limité, mais votre fibre écologique est forte

Dans ce cas, il est préférable de s'orienter vers un modèle grand public comme la Renault Zoé, dont nous avons parlé plus haut. Si vous roulez peu, Renault propose d'ailleurs des offres de financement intéressantes sous forme de location longue durée. La marque française met également en avant des offres pour des véhicules d'occasion avec des tarifs mensuels relativement abordables. Une solution à ne pas négliger !

 

Comment choisir le véhicule électrique idéal ?

Vous réalisez principalement de petits trajets locaux

Là encore, un petit modèle comme la Zoé, la Peugeot Ion, la Citroën C-Zéro ou la VW e- up sera parfait pour vous. Ces trois dernières souffrent d'une autonomie plus faible, mais dans le cas présent, ce n'est pas véritablement un problème. Ce sont des propositions parfaites en guise de second véhicule familial. Question tarif, on les trouve à partir de 20 000 € environ, avantage gouvernemental soustrait. Là encore, les contrats de LOA ou LLD peuvent s'avérer intéressants, notamment si vous roulez peu.

Comment choisir le véhicule électrique idéal ?Comment choisir le véhicule électrique idéal ?

Vous êtes à la recherche d'un véhicule familial

Il y a quelques années, les moteurs électriques étaient principalement installés dans des citadines. Ce n'est plus le cas aujourd'hui. L'éventail d'offres augmente de jour en jour et les autonomies proposées sont loin d'être ridicules… Sur ce créneau, on trouve par exemple la Nissan Leaf (l'une des seules compactes), le Hyundai Kona Electric, le Kia E-Niro, la Kia E-Soul ou encore la très récente DS3 Crossback E-Tense. Avec ces polyvalentes, la barre des 400 km sans ravitailler est envisageable selon les versions (hormis la Nissan Leaf et le crossover français, plus "gourmands") et à condition de ne pas utiliser abondamment la climatisation ou le chauffage. Parlons tarifs... Pour ces modèles, la fourchette de prix va de 30 000 € à plus de 40 000 € bonus écologique déduit. A titre d'information, Nissan propose une version moins puissante de sa Leaf (150 chevaux au lieu de 217), ce qui place le ticket d'entrée à moins de 20 000 € à la condition de correspondre aux critères d'éligibilité de la prime à la conversion. Mais la moins chère des Leaf se contente alors d'une autonomie de seulement 270 km en cycle WLTP. 

Quel SUV électrique choisir ? Les propositions augmentent sans cesse...Quel SUV électrique choisir ? Les propositions augmentent sans cesse...
Quel SUV électrique choisir ? Les propositions augmentent sans cesse...Quel SUV électrique choisir ? Les propositions augmentent sans cesse...

Quel SUV électrique choisir ? Les propositions augmentent sans cesse...

Vous recherchez un modèle électrique haut de gamme

Si vous disposez d'un budget relativement important, le choix se fera principalement entre Tesla, Jaguar, Audi ou Mercedes pour citer les marques les plus connues. Mais les constructeurs font évoluer leur gamme à une vitesse tellement rapide, que le choix va nécessairement s'accentuer dans les mois et années qui viennent.

Tesla s'est forgée une image de constructeur de véhicules électriques sportifs qui n'est pas usurpée. Ainsi, si vous êtes à la recherche d'un véhicule très performant, la marque américaine vous laisse le choix entre la berline Model S, le SUV Model X et le crossover Model 3. Avec ces 3 modèles, la distance parcourue avant de "ravitailler" oscille entre 300 km et plus de 600 km. Même chose pour les prix qui varient de 42 600 € pour le Model 3 à plus de 100 000 € pour le Model X Performance.

La Jaguar I-Pace et la Mercedes EQC 400 sont assez proches en termes de tarifs (de 72 000 à 86 000 €) et d'autonomie (environ 400 km, soit finalement pas mieux que les véhicules familiaux évoqués ci-dessus, pourtant bien moins chers).

Quant à l'Audi E-Tron, s'il démarre au tarif de 76 000 €, ce dernier peut atteindre plus de 100 000 € pour une autonomie d'à peine 400 km là encore.

 

Comment choisir le véhicule électrique idéal ?Comment choisir le véhicule électrique idéal ?
Comment choisir le véhicule électrique idéal ?Comment choisir le véhicule électrique idéal ?
Comment choisir le véhicule électrique idéal ?Comment choisir le véhicule électrique idéal ?

En conclusion

La voiture électrique a ses avantages et ses inconvénients qu'il est préférable de bien étudier avant l'achat. À partir du moment où votre décision est prise, il ne reste plus qu'à trouver le modèle qui vous correspond en fonction de vos critères (prix, autonomie, gabarit, etc.). Il reste un point que nous n'avons pas évoqué, ni parmi les avantages, ni parmi les inconvénients : l'écologie. Car si à première vue, l'électricité est une énergie propre du fait de l'absence de rejet de CO2 dans l'atmosphère, la conception des batteries, leur recyclage et la production d'énergie majoritairement d'origine nucléaire en France, rendent le bilan écologique moins glorieux qu'il n'y paraît. Mais ceci est une autre histoire…

Partager cet article

Commenter cet article