L'assurance auto est-elle obligatoire ?

L'assurance auto est-elle obligatoire ?

En matière d’assurance automobile, nous avons tous le même objectif : trouver le meilleur contrat au meilleur prix. Une chose est sûre : vous n’aurez pas le choix, à partir du moment où votre voiture est en circulation, un contrat d’assurance doit être souscrit. Pour être certain de bien choisir, vous pouvez consulter les avis assurance vehicule de notre partenaire pour vous faire une idée !

 

Un peu d’histoire…

Nous allons faire court… Au début du 20 ème siècle, l’automobile a connu un essor considérable et il a fallu que l’Etat Français prenne des mesures afin de protéger les automobilistes, d’autant plus que les normes de sécurité de l’époque étaient bien éloignées de celles que l’on connaît aujourd’hui.
La première évolution fut la création du Fonds de Garantie Automobile (FGA) en 1951. Mais face aux moyens particulièrement limités de cette organisation, le gouvernement de l’époque a trouvé un palliatif en décidant de rendre obligatoire l’assurance auto.


Une assurance obligatoire pour tous les conducteurs

Pour que votre véhicule puisse rouler, vous devez impérativement être en règle en contractant une assurance responsabilité civile. Vous la connaissez aussi peut-être sous le terme "assurance au tiers". Cette assurance est indispensable, car elle prend en charge les dommages que vous auriez provoqués sur une autre personne ou sur son véhicule. Vous protégez ainsi les autres utilisateurs, mais qu'en est-il de votre propre protection ? Cette assurance au tiers ne couvrira pas les dommages qui vous atteignent vous ou votre véhicule. En revanche, ce type d'assurance responsabilité civile protège tout de même les passagers qui se trouvent avec vous dans votre véhicule. Mais si vous souhaitez être mieux couvert et assurer convenablement une voiture neuve ou un véhicule de collection, il est recommandé de vous munir d'une assurance plus complète, notamment une formule tous risques.

 

L'assurance auto est-elle obligatoire ?

Rouler sans assurance : que risquez-vous ?

Rouler sans assurance est un délit qui relève du pénal. La sanction est principalement financière : une amende de 3750 €. Mais attention, car en fonction des circonstances, des sanctions complémentaires peuvent vous être infligées, notamment la suspension voire l’annulation de votre permis de conduire, et dans les cas les plus extrêmes, l’immobilisation du véhicule et même sa confiscation.


Le coût d’une assurance au tiers

Vous l’avez compris, les sanctions en cas de défaut d’assurance sont très dissuasives et devant le coût annuel d’une couverture au tiers, le jeu n’en vaut pas la chandelle.
Même s’il est difficile de déterminer un prix plancher qui peut varier en fonction de l’âge du conducteur, de sa voiture et de plusieurs autres critères, il est malgré tout possible de trouver des formules à moins de 150 € par an pour une citadine conduite par un conducteur relativement expérimenté. N’hésitez pas à faire jouer la concurrence, à demander plusieurs devis, soit par vous-même, soit en faisant appel à un courtier en assurances.

 

En conclusion

C’est un fait bien établi : rouler sans assurance est interdit et peut amener à des sanctions relativement lourdes. Une assurance au tiers est donc la couverture minimale requise pour être en parfait accord avec la législation. N’hésitez pas à comparer et à souscrire le contrat le plus intéressant financièrement.  

 

P.S : Il existe cependant quelques exceptions strictement encadrées qui peuvent vous permettre d'éviter de souscrire une assurance auto. Pour en savoir plus, n'hésitez pas à consulter la suite de cet article : Dans quels cas peut-on se dispenser de souscrire une assurance auto ?

Partager cet article