7 breaks nerveux pour papas pressés

7 breaks nerveux pour papas pressés

Quand on est fan de voitures et que l’on devient père de famille, il devient difficile de concilier plaisir et besoin d’espace. La solution adoptée par certains est d’acquérir un 3 ème « véhicule plaisir », principalement utilisé le week-end. Le problème de cette solution, c’est qu’elle demande un budget conséquent et de la place. Si vous ne disposez ni de l’un ni de l’autre, pourquoi ne pas trouver votre plaisir à travers le véhicule principal de la famille ?

 

 

Breaks nerveux : de nombreux choix possibles

 

Plusieurs constructeurs ont pensé à vous, à nous, les papas pressés, en ayant la bonne idée de commercialiser des déclinaisons sportives de leurs modèles familiaux. Mais nous n’allons pas nous intéresser aux modèles les plus puissants, chers et très largement pénalisés par le malus récemment entré en vigueur, mais aux modèles situés juste en dessous, ceux qui développent entre 180 et 250 chevaux. Et évidemment, quand on est passionné de voitures et que l’on est à la recherche du daily parfait (daily = voiture de tous les jours), le plaisir ne peut venir qu’à la conduite d’un modèle carburant à l’essence. Après plusieurs heures de recherches, voici donc une sélection des meilleurs breaks essence généralistes, que nous qualifierons de nerveux et non pas de sportifs, pour les différencier des versions les plus huppées…

 

Ford Focus SW ST 2.0 EcoBoost 250 ch  

 

La version développant 182 ch ayant disparu du catalogue depuis le 1 er janvier dernier, le Ford Focus break se savoure soit avec le moteur de 150 chevaux, soit avec celui de 250 chevaux. Et c’est ce dernier qui est particulièrement intéressant. Méconnu, il s’agit pourtant du daily idéal.

Idéal car il est particulièrement accessible : 30 300 € ! Ce prix, déjà très intéressant, est facilement négociable dans la mesure où la Focus va prochainement être remplacée. Le tarif final de 26 000 € paraît tout à fait envisageable mais il ne faudra pas perdre de temps. Qui dit mieux ?

Avec son coffre de 490 litres, le break Focus ne fait cependant pas partie des plus volumineux mais il se montrera suffisant pour emmener les bagages de toute la famille.

Deux chiffres importants pour terminer : à son volant, vous passerez de 0 à 100 km/h en 6.7 secondes mais c’est un exercice qu’il ne faudra pas faire trop souvent pour espérer atteindre la consommation mixte de 6.8 litres annoncée par Ford. Un chiffre certainement un peu optimiste, comme à l’accoutumée…

 

Malus 2018 : 3853 € pour 159 g de CO2 ! La remise de 4000 € consentie par Ford serait-elle destinée à compenser cet important malus ? Pas impossible… Il faut ajouter à cela la taxe sur les véhicules puissants (appelée aussi "super malus"), soit 1000 € dans le cas d'un véhicule de 15 chevaux fiscaux comme c'est le cas pour notre familiale à l'ovale bleu.

Le Ford Focus SW ST : le meilleur break 2018 ? Espérons que le tout nouveau modèle 2019 conserve une version équivalente....
Le Ford Focus SW ST : le meilleur break 2018 ? Espérons que le tout nouveau modèle 2019 conserve une version équivalente....

Le Ford Focus SW ST : le meilleur break 2018 ? Espérons que le tout nouveau modèle 2019 conserve une version équivalente....

Peugeot 308 SW 1.6 THP 205 ch

 

Chez les constructeurs français, l’offre se limite à 205 ch. C’est une puissance très honorable me direz-vous… Et c’est d’autant plus honorable qu’elle permet au break 308 de passer de 0 à 100 km/h en 7.6 secondes pour une consommation mixte constructeur de 6 litres aux 100 km. Le gros avantage du 308, c’est son agilité et sa très bonne tenue de route qui donnent le sourire au conducteur. Pour parfaire le tableau, la soute se montre particulièrement intéressante avec un volume de 610 litres, ce qui place le break français parmi les plus logeables de notre guide d'achat. Il faudra simplement aimer son design un peu lourd, contrairement à la berline. Question de goût me direz-vous !

Comptez 33 100 € (tarif 2018) pour acquérir la familiale de la marque au lion.

 

Malus 2018 : 540 € pour 134 g de CO2. Il faut également ajouter le super malus, payable avec la carte grise, qui s'élève à 100 € dans le cas présent. Pas insurmontable au final…

Pas sûr que la version la plus puissante de la gamme subsiste à l'horizon 2019/2020... Alors ne perdez pas de temps ! Sinon, il restera le marché de l'occasion...
Pas sûr que la version la plus puissante de la gamme subsiste à l'horizon 2019/2020... Alors ne perdez pas de temps ! Sinon, il restera le marché de l'occasion...

Pas sûr que la version la plus puissante de la gamme subsiste à l'horizon 2019/2020... Alors ne perdez pas de temps ! Sinon, il restera le marché de l'occasion...

Renault Mégane Estate GT TCe 205 ch EDC

 

Voici le second break français turbulent en l’absence de version similaire chez Citroën. La Mégane break GT a des performances quasi comparables à celles de son homologue chez Peugeot. Même chose en ce qui concerne la consommation. Néanmoins, il existe trois différences importantes :

  • La version GT se déguste obligatoirement avec la boîte automatique à double embrayage maison qui se montre douce et efficace
  • Elle propose également d’office les 4 roues directrices qui lui assurent une excellente agilité
  • La malle du break au losange a une capacité plus réduite, avec un volume de seulement 521 litres

 

 Retrouver le sourire en conduisant a un prix, en l’occurrence : 33 800 €.

 

Malus 2018 : 540 € pour 134 g de CO2 + 100 € de super malus.

7 breaks nerveux pour papas pressés
7 breaks nerveux pour papas pressés

Seat Leon ST FR 1.8 TSI 180 ch

 

Chez Seat, le break se prénomme ST, à ne pas confondre avec l’acronyme ST utilisé par Ford qui désigne la version sportive, juste avant la RS.

Pour être honnête, on ne pense pas immédiatement au break compact espagnol. Et pourtant, c’est une proposition qui est tout à fait cohérente. La Leon est une excellente compacte et sa version à malle a conservé toutes ses qualités. Sans compter l’efficacité, à tous les régimes, du célèbre moteur 1.8 TSI Volkswagen qui développe la puissance confortable de 180 chevaux. Cette motorisation lui permet de passer de 0 à 100 km/h en 7.7 secondes et d’afficher une consommation théorique la plus faible de notre sélection : 5.7 litres aux 100 km.

Avec un espace réservé aux bagages de 587 litres, il se montre également très accueillant.

N’oublions pas un élément important, le prix. A seulement 29 895 €, c’est une bonne affaire ! Voiture utilisable au quotidien, dynamique, pratique, présentant un bon rapport qualité-prix, c'est une alternative à ne pas négliger.

 

Malus 2018 : 860 € pour 138 g de CO2. Chaque gramme supplémentaire de CO2 coûte très cher… Pour un véhicule de 10 CV, la taxe additionnelle s'élève à 100 €.

7 breaks nerveux pour papas pressés
7 breaks nerveux pour papas pressés

Skoda Octavia Combi 1.8 TSI 180 ch

 

Doté du même moteur que le Seat Leon ST, le break tchèque a l’avantage d’être légèrement plus spacieux grâce à son coffre de 610 litres, ce qui le place au même niveau que celui du Peugeot 308. Avec un 0 à 100 km/h effectué en 7.4 secondes, les jeunes pères amateurs de sensations devraient trouver satisfaction au volant de ce break plutôt bien dessiné. 

Affiché au prix de 30 290 €, le gain par rapport à la version RS de 230 ch s’élève à 3000 €. Pour être précis, en tenant compte du malus supplémentaire de 1103 €, l’écart s’élève réellement à 4103 €.

 

Malus 2018 : 1050 € pour 140 g de CO2 + 100 € de taxe supplémentaire.

7 breaks nerveux pour papas pressés
7 breaks nerveux pour papas pressés

Volvo V60 T4 190 ch

 

Contrairement à certains concurrents, le Volvo V60 n’adopte pas un style sportif. Au contraire même, la marque suédoise a préféré lui donner un design très classe. Cette apparente sagesse ne doit pas faire oublier que cette élégante voiture est propulsée par un moteur 4 cylindres turbo de 190 ch et qu’elle propulse ses occupants de 0 à 100 km/h en seulement 7.3 secondes. Autre bon point : son niveau de consommation. Avec 6 L/100km, le moteur scandinave se montre très raisonnable (en théorie en tout cas…).

Malheureusement, les louanges s’arrêtent là car derrière cette belle robe, la V60 cache un véritable défaut pour un break : le coffre est petit avec une contenance de seulement 430 litres. Autre défaut, son prix. Vendu à partir de 36 150 €, ce n’est pas le mieux placé mais il ne faut pas oublier que nous sommes chez Volvo…

 

Malus 2018 : 540 € pour 134 g de CO2. Comme pour la majorité de ses concurrentes, le super malus se monte à 100 €.

7 breaks nerveux pour papas pressés
7 breaks nerveux pour papas pressés

Mazda 6 Wagon 2.5 192 ch BVA

 

Voilà un modèle auquel on ne pense pas spontanément et pourtant il mérite le détour !

Reconnu pour sa fiabilité, Mazda a fait des progrès considérables dans tous les autres domaines ces dernières années.

D’abord au niveau du style : le break Mazda 6 fait partie des plus beaux modèles familiaux sur le marché.

Sur le plan technique ensuite : le constructeur japonais a décidé d’aller à contre-courant de la mode actuelle qui consiste à réduire la cylindrée des moteurs et à leur greffer un voire deux turbos pour obtenir des puissances suffisantes. Chez Mazda, hors de question d’avoir recours à ce genre de subterfuges. On préfère développer des motorisations à fort taux de compression avec des cylindrées honorables. Le résultat est bel et bien au rendez-vous, notamment avec ce moteur qui vient coiffer la gamme « 6 ». Uniquement disponible avec une boîte automatique douce et réactive, passant de 0 à 100 km/h en 7.9 secondes, affichant une capacité de chargement de 522 litres (ce qui est finalement assez peu compte tenu de son gabarit), la japonaise fait payer cher ses qualités avec un prix d’attaque à 39 900 € auquel il faut ajouter l'important malus.

 

Malus 2018 : 2300 € pour 150 g de CO2. La Mazda est la seule voiture de ce comparatif qui échappe au super malus car elle ne fait que 9 CV. 

7 breaks nerveux pour papas pressés
7 breaks nerveux pour papas pressés

En conclusion

 

Ces breaks de 200 chevaux font de la résistance mais pour combien de temps ? Le malus 2018 s’est considérablement durci et le climat autophobe actuel aura très certainement raison de ces versions amusantes qui parviennent à allier performances, plaisir et praticité. Alors si l’envie et le besoin se font sentir, ne perdez pas de temps, sautez le pas dès maintenant !

 


Pour consulter notre deuxième article consacré aux SUV compacts nerveux, cliquez ici :

Et pour lire notre troisième article au sujet des compactes nerveuses, c'est ici :

Partager cet article

Commenter cet article

Aurélie 24/01/2019 21:56

Les mamans aussi aiment les voitures nerveuses ! Qui plus est elles sont toujours pressées ! ????

Olivier 25/01/2019 09:18

C'est vrai ! Promis, la prochaine fois, je ferai un article juste pour vous... ;)

Aurélie 24/01/2019 21:54

les mamans aussi aiment les voitures nerveuses ! qui plus est les mamans sont toujours pressees ;)

Nicolas 23/01/2019 14:24

Une petite question: pourquoi ne pas ajouter la Leon Cupra ST ? Elle n'est pas beaucoup plus cher que la Mazda mais beaucoup plus puissante avec un plus grand coffre et un Torsen à l'avant, bref pour moi une vraie alternative aux Audi S et RS avant

Valérie MENDES 08/04/2019 14:23

Pour la Volvo, c'est une photo de Skoda Octavia si je ne m'abuse, pourquoi n'est-elle pas au classement ? Merci

Olivier 24/01/2019 08:58

Oui pourquoi pas ! Disons que j'ai fait une sélection "raisonnable" avec des puissances inférieures à 250 ch. Mais c'est une très bonne proposition ! :)

Joel 24/10/2018 13:15

Je confirme qu’il est impossible d’associer la vitesse à une voiture familiale. Je ne regrette pas d’être devenu père, mais je dois avouer qu’en tant que conducteur, c’est très perturbant de se déplacer à 50 km/h.

Olivier 08/04/2019 18:03

Valérie Mendes, pour répondre à votre question, les deux véhicules, la Volvo et la Skoda figurent bien dans cette sélection, en dessous de leur description respective. :)