Comment diminuer le budget consacré à votre voiture de A à Z ?

Des astuces pratiques pour faire de véritables économies sur votre budget auto

Des astuces pratiques pour faire de véritables économies sur votre budget auto

Réduire le budget consacré à notre voiture, c’est une préoccupation que nous avons tous et qui est bien légitime quand on voit l’augmentation croissante des dépenses en la matière au cours de ces dernières années. Mais comment parvenir à faire des économies au quotidien ? Voici plusieurs conseils très concrets qui vous permettront sûrement de diminuer vos dépenses, de l’achat de votre véhicule jusqu’à sa vente.

 

Nos astuces pratiques pour diminuer votre budget voiture

 

Faire des économies au moment de l’achat de votre voiture

 

L’achat auprès d’un professionnel

 

Vous le savez sûrement, au moment d’acheter une nouvelle voiture, le prix d’achat affiché est rarement le prix payé. Les concessionnaires vous proposent spontanément des offres de reprises ou des remises qui sont évidemment les bienvenues.

Mais si vous trouvez que c’est encore insuffisant, et si vous n’avez pas un modèle précis en tête, il ne faut pas hésiter à faire jouer la concurrence. Et rien ne vous empêche de revenir chez votre premier concessionnaire pour lui présenter la proposition de son concurrent et ainsi profiter (peut-être) d’un coup de pouce supplémentaire sur le prix ou sur le niveau d’équipements.

Un autre canal de distribution à ne pas négliger et qui prend de plus en plus d’importance : les mandataires automobiles. Ils représentent un excellent moyen de réaliser des économies particulièrement intéressantes. N’espérez pas obtenir une remise significative sur un modèle sorti récemment. Mais sur un modèle en fin de carrière fortement diffusé, le gain peut représenter plus de 30 % par rapport au prix constructeur. Sans atteindre un tel niveau, les gestes commerciaux sont également très significatifs de la part des concessionnaires sur un modèle qui sera prochainement remplacé. Une piste à ne pas écarter !

Pour un modèle d’occasion, la marge de négociation est souvent beaucoup moins importante. Ceci dit, n’hésitez pas là encore à faire jouer la concurrence.

Une dernière piste possible si vous recherchez un véhicule d’occasion très récent, pensez aux véhicules de démonstration ou d’essai. Ils affichent souvent moins de 5000 km et peuvent vous permettre d’acquérir un véhicule quasi neuf pour beaucoup moins cher.

Dans tous les cas, négociez également le prix de la carte grise et des autres petits frais annexes qui ne sont pas indispensables en règle générale.

 

 

L’achat auprès d’un particulier

 

Même chose que dans le cas d’un achat chez un professionnel, il ne faut pas hésiter à négocier le prix affiché. S’agissant d’un véhicule d’occasion, comparez son prix de vente avec sa cote Argus avant de vous lancer dans la négociation. Cette démarche vous permettra d’avoir un bon repère.

Vous pouvez également gagner de précieux euros lorsque le véhicule présente quelques petits problèmes de carrosserie. Libre à vous par la suite de les faire réparer ou non…

L'assurance auto, un poste de dépense facilement négociable

L'assurance auto, un poste de dépense facilement négociable

Négocier son assurance auto

 

Voilà un exercice qui n’est pas toujours simple dans la mesure où chaque compagnie d’assurance a sa propre façon de présenter les choses. Pour être sûr de ne pas vous faire avoir, pourquoi ne pas faire appel à un courtier en assurances ? Ce professionnel de l’assurance comparera plusieurs contrats similaires afin de vous permettre de réaliser la meilleure affaire. Et sachez que la plupart du temps, cette opération est gratuite pour l’usager. Dans la majorité des cas, le courtier en assurances est rémunéré, sous forme de commissions, par les sociétés d’assurance avec lesquelles il passe contrat.

Et si vous désirez conserver la main et effectuer des comparatifs vous-même, sachez qu’il est souvent préférable de ne pas regrouper tous vos contrats automobiles chez un seul et même assureur. L’assurance de votre premier véhicule peut être moins chère chez votre assureur habituel mais ce ne sera pas nécessairement le cas pour le second véhicule familial. Encore une fois, n’hésitez pas à scinder les contrats pour aller aux plus offrants ! Et sachez que désormais, il est possible de changer d'assurance tous les ans.

Enfin, si vous possédez plusieurs véhicules, sachez que les assurances flotte ne s’adressent pas seulement aux professionnels. A partir d’un certain nombre de voitures assurés, ce type de contrat peut s’avérer très intéressant pour un collectionneur particulier.

Il existe de nombreuses possibilités pour moins dépenser au moment de réaliser l'entretien de votre voiture

Il existe de nombreuses possibilités pour moins dépenser au moment de réaliser l'entretien de votre voiture

Gagner de l’argent sur l’entretien et les réparations

 

Je vous invite à consulter notre précédent article consacré aux différents moyens de diminuer les frais d’entretien et de réparation de votre auto : Comment diminuer les factures d'entretien et réparation de votre voiture ?

Ce premier article, très concret, vous permettra de trouver des solutions simples mais efficaces pour optimiser de façon significative l’un des postes de dépenses les plus élevés dans le budget familial.

Afin de le compléter et suite à une récente découverte, sachez que certains sites internet proposent de comparer les prix pratiqués par de nombreux garages. Que ce soit pour une intervention mécanique particulière ou pour effectuer la révision de votre voiture, ces sites vous indiquent les meilleurs prix pratiqués dans votre ville. Ce n’est plus nécessaire de faire ce fastidieux travail de comparaison par vous-même en demandant des devis ici et là, ces sites internet le font à votre place. Intéressant, non ?

 

D’une manière générale, afin de baisser le poste entretien et réparation de votre budget voiture, il est préférable d’acheter un modèle avec le moins d’électronique possible. La raison est simple : moins d’électronique = moins de pannes = moins de frais (souvent coûteux).

 

Faire la meilleure affaire au moment de la revente

 

Il est temps de vous séparer de votre voiture et vous souhaitez (et c’est logique) réaliser la meilleure affaire possible.

D’une manière générale, si votre voiture a encore une valeur (en général si elle a moins de 10 ans et un kilométrage normal pour son âge), il est fortement recommandé de la vendre à un particulier. Même si c’est la solution la plus sûre, la reprise auprès d’un garage vous pénalisera forcément dans le sens où les professionnels appliquent quasi systématiquement un abattement de 15 % pour frais et charges professionnels.

En revanche, si votre véhicule a atteint un certain âge et/ou un certain kilométrage, sa reprise par un concessionnaire peut devenir très intéressante car vous pourrez ainsi bénéficier d’aides à la reprise qui seront bien plus élevées que la valeur réelle de votre véhicule.

 

 

En définitive, j’espère que ces quelques idées pratiques vous aideront à réaliser de belles économies. Si vous en avez d’autres, n’hésitez pas à laisser un commentaire.

Partager cet article

Commenter cet article