Essai Opel Astra Sports Tourer 1.6 cdti 110 ch Innovation

Essai Opel Astra Sports Tourer 1.6 cdti 110 ch Innovation

Après l'essai publié en octobre 2015 de l'Astra 5 portes fraichement sortie, voici sa variante break (appelée Sports Tourer chez Opel), sortie ce printemps.

Les essais presse ont eu l'occasion de tester les versions diesel bi-turbo, mais qu'en est-il pour les versions plus conventionnelles comme par exemple notre modèle développant 110 ch ?

 

Un Opel Astra Tourer spacieux et agréable

 

Longue de 4m70 soit un supplément de 33 cm par rapport à la version 5 portes, la Sports Tourer ne fait pas dans le détail puisqu'elle fait partie des plus longues de sa catégorie. Un gros bébé qu'il faut pouvoir garer mais qui bénéficie d'une bonne visibilité et permet une prise en main aisée même en marche arrière.

A noter, c'est un peu mesquin de la part d'Opel, surtout vu le niveau d'équipements fourni en série, que la caméra de recul reste une option couplée ou non à un pack.

Si l'Astra ST entre officiellement dans la catégorie des compacts, il propose pourtant des dimensions de break de la catégorie supérieure...Si l'Astra ST entre officiellement dans la catégorie des compacts, il propose pourtant des dimensions de break de la catégorie supérieure...

Si l'Astra ST entre officiellement dans la catégorie des compacts, il propose pourtant des dimensions de break de la catégorie supérieure...

Contrairement à la Peugeot 308, la longueur supplémentaire profite uniquement au coffre sans allongement de l'empattement. Mais aucun regret à avoir coté habitabilité, puisque les passagers arrière étaient déjà très bien logés dans la berline, avec une banquette confortable et un espace aux jambes surprenant.

Essai Opel Astra Sports Tourer 1.6 cdti 110 ch InnovationEssai Opel Astra Sports Tourer 1.6 cdti 110 ch Innovation

Le confort reste de bon niveau, même en étant chargés. Seuls les raccords pris à basse vitesse seront fermement ressentis. Là aussi comme sur la berline, le silence de fonctionnement est excellent, même en motorisation diesel.

Côté tableau de bord, notre modèle d'essai était équipé du GPS qui augmente la taille de l'écran et fait passer l'ordinateur de bord en couleurs avec un affichage très lisible qui vous permet de lire au choix les informations classiques ou bien le guidage GPS, le menu du téléphone, la musique en cours de lecture, etc...

Cet ordinateur de bord se pilote cette fois-ci directement par les commandes au volant et non plus par le commodo du clignotant comme c’était le cas sur la version sans GPS essayée précédemment.

Essai Opel Astra Sports Tourer 1.6 cdti 110 ch InnovationEssai Opel Astra Sports Tourer 1.6 cdti 110 ch Innovation

Le coffre n'est pas le plus gros de sa catégorie, surtout en regard du gabarit, mais il a le mérite d'être très pratique, avec un seuil de chargement bas et quasi plat jusqu'aux sièges avant.

Essai Opel Astra Sports Tourer 1.6 cdti 110 ch Innovation

Le dossier du passager ne peut malheureusement pas se rabattre pour prolonger la longueur de chargement qui peut atteindre 2 m lorsqu'on avance le siège au maximum.

Sièges arrière en place, on profite de 45 cm de hauteur utile entre le plancher et le store sur 1m² tandis que sous le plancher on peut caser quelques menus objets sur les 10 cm de hauteur disponible sur toute la surface du coffre soit 100 litres de volume supplémentaire qui auraient gagné à être compartimentés pour être utilisés au quotidien.

En comparaison de sa grande sœur l'Insignia, l'Astra n'a pas à rougir puisqu'elle est presque aussi logeable pour bien moins cher. A mon humble avis, il n'est pas impossible que la plus petite fasse de l'ombre à la plus grosse dans cette configuration break en tout cas.

Sa longueur lui permet d'offrir une capacité de chargement très intéressanteSa longueur lui permet d'offrir une capacité de chargement très intéressante

Sa longueur lui permet d'offrir une capacité de chargement très intéressante

L'équipement, similaire à celui de l'Astra 5 portes essayée l’année dernière, s'enrichit du hayon à ouverture mains libres. Clé en poche, on passe le pied sous le pare-chocs et le hayon s'ouvre à une hauteur qui peut être définie. La même manipulation le referme avec dans les deux cas un système anti-pincement très réactif.

L'éclairage mérite d'être signalé également pour son modernisme puisque les phares matriciels (option à 1350 €) permettent de rester en pleins phares en permanence quel que soit le trafic et occultent automatiquement en temps réel une partie du faisceau pour ne pas éblouir les autres usagers là où les systèmes conventionnels passent en feux de croisement (même à Led comme sur les Renault Mégane, Peugeot 308 ou Seat Léon...). Une expérience à tester absolument si vous roulez souvent la nuit.

Essai Opel Astra Sports Tourer 1.6 cdti 110 ch Innovation

Une version diesel de 110 ch amplement suffisante

 

Le changement de gabarit ne se ressent pas en conduite normale par rapport à la berline. Il n'y a qu'en conduite dynamique qu'on ressent forcément plus l'effet « sac à dos » sans mettre à mal le comportement de l'auto.

La motorisation développant ici 110 chevaux est largement suffisante car elle fournit presque autant de couple que la version 136 ch (300 Nm vs 320 Nm) et à un régime légèrement inférieur. Malgré l'étagement un peu allongé avec ce moteur, ce 110 ch s’accommode très bien d'être mené à bas régime sans jamais bourdonner et fait preuve d'une belle élasticité avec une présence du couple toujours disponible dès 1500 trs/min.

Les longs trajets seront avalés en silence (2200 trs/min à 130 km/h) et les dépassements en côte effectués sans arrière pensée, même en étant chargé.

Cette version diesel de 110 cv se montre suffisamment performante au quotidien

Cette version diesel de 110 cv se montre suffisamment performante au quotidien

La consommation moyenne réelle avoisine les 5 L/100 km pour la plupart des usages, voir même moins sans aucune difficulté puisque notre modèle d'essai affichait près de 7000 km et moins de 4,5 L/100 km mesurés.

Voilà un test dynamique très concluant.

Essai Opel Astra Sports Tourer 1.6 cdti 110 ch Innovation

Des équipements innovants et des prix assez compétitifs

 

Affiché à 31 090 € (tarif 2019), notre modèle d'essai cumulait 3 140 € d'options : GPS, phares IntelliLux, pack hiver et autres. Un tarif situé dans la moyenne basse de la catégorie mais avec des équipements généreux et parfois indisponibles ailleurs.

Disponible dès 23 000 € (tarif 2019) en essence 1.0 T 105 ch "Edition 120 ans" (un choix à ne pas négliger) ou 25 850 € en diesel, la gamme Sports Tourer reste très bien équipée en raison des finitions proposées. Ces prix d'appel peuvent paraître élevés mais la marque allemande ne propose plus la finition d'entrée de gamme Edition, pourtant très accessible et relativement riche en termes d'équipements.

Pour les plus exigeants, le tableau des options et packs disponibles laissera un vaste choix, notamment pour les sièges disponibles en standard, sport, tissu, cuir, chauffants (même à l'arrière), ventilés, massant (uniquement le conducteur, dommage)...

 

EN CONCLUSION

 

Pour qui cherche un break logeable, très bien équipé et à la ligne agréable, l'Astra Sports Tourer est à découvrir. Son confort de conduite, ses équipements et sa gamme de moteurs modernes lui permettent de faire partie des meilleurs. Une alternative à ne pas écarter face aux très répandues Peugeot 308 et Renault Mégane...

Merci au garage Feldbauer de St Louis pour le prêt de cette Astra

Partager cet article

Commenter cet article